“Tu fais quoi vendredi ?”. Voyez, y’a des histoires, elles commencent très simplement. En l’occurrence dans une salle de réunion, chez le concessionnaire Ford Premium Automobiles de Cavaillon, entre Romain, Christophe et moi. Pourquoi vendredi ? Parce que c’est le jour du poisson… mais aussi, de la présentation du nouveau bébé atomisé de chez Ford, la Mustang Mach-E… Oui, De l’essence dans mes veines, au volant d’un SUV électrique. Let’s get ready to rumble !

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 1

Tout d’abord, je me dois de reconnaitre que Romain est manifestement coillu. Inviter un lascar qui prône, souvent sans compromis, l’essence à longueur d’article, pour y faire prendre le volant d’un engin électrique… qui plus est un SUV portant le nom de Mustang. Loin de moi l’esprit réfractaire des puristes, mais le combo Mustang – SUV – électrique a de quoi transformer un moine tibétain en serial killer… alors sur un bout de barbac’ de plus d’un quintal… Imagine le carnage si tu servais de la bière sans alcool au rassemblement annuel de Hells Angel !

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 2

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 3

Remettons un peu d’ordre… Déjà Mustang. Bon, on peut comprendre que le service marketing de Ford ait voulu envoyer un message lourd de conséquence. M’enfin les gars, une Mustang c’est un coupé viril sportif et aux lignes acérées dans lequel on doit entendre glouglouter un V8. Point ! Et vous savez quoi ? Ils ont même poussé le vice jusqu’à dépoussiérer et lui affubler le nom de Mach… Ils ont osé, qu’on leur coupe les couil*** pour les leur coller dans la bouche ! Surtout que la Mach 1, c’était la version qui permettait à la Mustang de passer de Pony car à Muscle car. Tu vois le symbole, riche en émotion et donc… en essence ! Enfin là c’est une Mach-E… oui, maki ! Mais les gars, mettez y le E devant… la E-Mach, ça aurait été plus… enfin moins… Bref, vous voyez c’que je veux dire ! Ouais ça y est, j’suis véner…

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 5

Et ce n’est pas prêt de s’arrêter… puisque je me retrouve devant un SUV… Ah la mode. Et dire que les européens se sont toujours foutus des ricains. Leurs gros 4×4, leurs boitotos, leurs burger, leurs musiques, leurs films et séries… comptez jusqu’à 10 et ça finit toujours par traverser l’Atlantique pour envahir l’Europe qui râle manifestement plus vite que c’qu’elle utilise son imagination. Il n’empêche que déjà là, associer Mustang et SUV… et pourquoi pas Porsche et diesel ? Ou Ferrari et SUV ? Ah, vous êtes sûrs ? Ce monde part vraiment en cacahuète, j’suis vraiment pas prêt de me calmer…

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 6

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 7

L’estocade finale, elle prend donc la forme de l’énergie électrique qui alimente l’engin… Non, c’est bon, arrosez moi d’eau bénite ! Trop c’est trop… Quoique ! Finalement, j’ai moins de mal à voir cette fausse Mustang passer à l’atome plutôt que de l’avoir fait sur un gros coupé bien musclé. Imaginez un coupé Mustang Shelby GT500-E… ça aurait été pire. Au moins, avec ce Mach-E, aucune véritable Mustang n’a été sacrifiée. Quoi ? On se rassure comme on peut, je sais. Mais je reconnais que shooter une vraie Mustang, on serait tombé dans le blasphème. Alors que shooter un ersatz de Mustang, dans tous les cas, ça ne la fera pas aux aficionados. Donc bon, si ça leur fait plaisir, que ça se vend et qu’à l’image des Panamera, Cayenne, Macan et Taycan, ça permet à Ford de proposer des engins totalement débiles à côté, comme le nouveau Bronco, la Mustang Shelby GT500, la Bullitt ou même la future Mach 1 qui devrait débarquer d’ici quelques semaines, alors oui, je signe !

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 8

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 9

Force est de constater qu’esthétiquement, le trait est réussi. Pas de quoi s’taper le cul par terre, mais on a vu bien pire, surtout plus anonyme. On distingue l’air de famille, le regard aiguisé de la Mustang actuelle et les feux arrière tout droit venus des 70’s. Dans l’habitacle, oubliez le vintage. C’est aussi sobre que moderne, avec l’obligatoire écran central qui regroupe toutes les commandes. C’est pas ma came… même s’il faut reconnaitre que la qualité et la finition sont bien plus flatteuses que dans une Tesla. La place aussi. Je vous passerais les détails de l’équipement qui, vous pensez bien, est plus que complet… vous savez que pour moi, tous ces gadgets sont aussi technologiques qu’inutiles. Non ils ne m’auront pas ! Enfin, vous pourrez compter sur toutes les aides possibles et imaginables, comprenant des caméras dans tous les coins, histoire que les manœuvres se fassent sans accrocs. Pour moi c’est la plus grosse énigme des voitures modernes puisque malgré toutes ces aides, elles n’ont jamais été aussi fracassées… Comme quoi la seule assistance à l’anticipation et à la vigilance, ne tient qu’à ce qu’il y a entre les oreilles et la façon dont celui qui tient le volant s’en sert !

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 10

Mais l’essentiel, c’est comme la vérité, c’est ailleurs… surtout une fois le volant en main et la pédale de droite soudée. Et là, comme à chaque fois que je pose mon séant dans une charrette électrique, je me transforme en Helmut Fritze… ça m’éneeeeeeerve ! Soyons clairs. Quand tu aimes les bagnoles, qu’est ce que tu recherches derrière un volant ? Du plaisir, du fun et des sensations… (non, la reconnaissance, c’est pour les footballeurs ou tous ceux qui cherchent encore leur personnalité… et Dieu sait qu’ils sont nombreux !). Et merde, à ce jeu là, qu’est ce que ces électriques n’énervent. Tu soudes et ça se catapulte avec cette instantanéité qui a de quoi rendre jalouse la première thermique venue. Y’a quand même pas à tortiller mais ce couple qui débarque aussi soudainement qu’un claquement de doigts, ça fait son effet. Ajoutez y le centre de gravité hyper bas offert pas les batteries dans le châssis et la motricité puisqu’avec un moteur par train on est sur une intégrale, et la frustration est présente. Ca fait chier à avouer, mais ça pousse et ça tient. Parce que tu vois que chez Ford, ils n’ont pas voulu pondre un tromblon qui se cabre et se vautre comme le faisait la deudeuche de papy Gaston (ça marche avec Roger aussi !). C’est raide, mais le roulis est parfaitement maitrisé. Et encore, nous n’étions pas dans la Mach-E GT, capable de passer le 0 à 100 en moins de 4 secondes…!

Une électrique sur DLEDMV… On en cause souvent dans nos podcast. L’avenir pue quand même le Lithium… Mais vous croyez quoi ? Que c’est en gueulant sur les réseaux sociaux que les choses vont changer ? Ah oui faut vite lancer une pétition, à l’image des 50 autres déjà signées et qui n’ont servi à rien du tout. La vague électrique, elle est en route et on va bien se la prendre dans la gueule. On pourra toujours se plaindre, taper du pied, baver, hurler, on n’y changera rien. Alors autant se faire une raison dès maintenant… Ok, votre pile, je la prends du lundi au vendredi, mais foutez moi la paix le week-end avec ma sportive, mon ancienne, ma youngtimer, mon 4×4… (choisissez le terme qui vous convient) qui tourne à l’essence, fume, pue et pête. J’veux bien faire l’effort à partir du moment où vous en ferez un pour ma passion. Voilà, peut être qu’il est là le deal. Carlos Tavares a été un des premiers à afficher son scepticisme sur l’orientation électrique du marché… croyez que ça a changé quelque chose ?

Alors j’vais vous dire, cette vague c’est comme quand tu viens de fêter tes 50 balais et que tu as rendez vous chez ton proctologue pour le contrôle technique de la prostate… T’en dors pas la nuit pendant trois jours, tu stresses, t’imagines déjà que c’est le clone de King Kong qui va te faire tâter de l’index… jusqu’au jour J où finalement, c’est Clara Morgane qui t’attends en tenue légère avec musique douce, lumière tamisée et boule à facettes… Voilà, l’électrique c’est pareil. Ca cherche à nous séduire. Oui, car Clara Morgane ou pas, tu vas y passer, et la finalité sera exactement la même… l’espace d’un instant, ton intimité va prendre l’apparence des grottes de Lascaux pour une visite privée où c’est toi qui paye à la sortie ! Alors autant se détendre, même si ça ne rendra pas le truc plus agréable, mais au moins, tu seras prêt. que tu le veuilles ou non, tu vas y passer. En tout cas, c’est ma philosophie concernant l’avenir de l’auto… elle n’engage que moi. Mais comme je sais pertinemment qu’à mon modeste et humble niveau je n’y changerai rien, autant que je commence dès maintenant à y trouver un compromis et me dire que ça aurait pu être pire. Ca peut toujours être pire. Puis il reste encore des lueurs d’espoir comme les carburants de synthèse (Porsche a annoncé les premiers essais pour 2023).

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 11

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 12

En tout cas, ce Ford Mustang Mach-E, il fait chier. Parce qu’il n’est pas vilain, il n’est pas mauvais, il n’est pas exceptionnel non plus, mais il fait le job et si on fait abstraction des atomes qui l’animent, il le fait même plutôt bien. Les constructeurs se creusent la cervelle pour faire passer la pilule d’un avenir qui s’avère silencieux, inodore, mais au moins dans lequel on aura du couple et une accélération impressionnante (l’électrique est hallucinant pour ça)… ce sera toujours mieux que rien non ?!

Ford Mustang Mach-E... Pffffff, fait E-èch ! 13

© Ford France et DLEDMV