Paulius Reisas est un drifteur lituanien… Ah j’vous vois déjà venir. Drift, Lituanie… vous pensez que le gars il repeint les routes avec une calèche tirée par deux mulets ! Eh bien détrompez vous, en Europe de l’est, dès qu’il faut aller chercher des watts pour faire fondre de la gomme, les gars sont assez chtarbés et no limit. J’en veux pour preuve cette Lada 2101 (comme ça, ça part mal) sauf que la populaire russe, cache des dessous de BMW et un gazier turbalisé élevé en Italie…

Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 1

Ah y’a pas à tortiller, le gars n’y est pas allé par quatre chemins. Habitué aux bavaroises, il a voulu se lâcher en sortant un engin bien débile histoire de faire le show et d’attirer les sponsors. C’est vrai qu’une Béhème E36, c’est une base de choix pour aller tortiller du cul sur un sinueux. Sauf qu’il n’y a rien d’original, limite c’est trop vu. Paulius il a compris que pour se faire remarquer, faut être bon bien sûr, mais aussi savoir jouer de la différence par rapport aux autres. ‘Fin bon, en drift, quasiment toutes les propus y sont passées… de la Mercos à la Jag, en passant par la Féfé ou la Lambo ! Non, fallait un truc qui claque du boule et capable de laisser des traces, aussi bien sur la route que dans les yeux des spectateurs.

Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 2


Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 3

En fait le gars il a joué au docteur Frankenstein. Les châssis de la E36, tu trouves de tout… alors pourquoi s’en passer ? Niveau bloc, fallait là aussi un truc qui change. Oui, manifestement en Lituanie, tant que ça part sur les roues arrière et que ça détruit de la gomme, c’est homologué. Allez le dire à Damien qui s’est fait refouler par le CFD avec sa 505 GTR ! Enfin du coup, Paulius il avait un gazier qui trainait au fond du garage, un 2.0 l 16s turbo qui animait une Lancia Delta HF Integrale. Oui voilà, le fameux bloc que les incultes abreuvés aux clichés voient exploser tous les 30000 km. Oui le Lampredi demande de l’attention, sinon il devient capricieux. Comme tous les blocs finalement… il faut juste bien penser à régulièrement lui changer son kit de distribution si on ne veut de mauvaise surprise.

Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 4

Quoiqu’il en soit, avec Paulius, il a pris cher. Bien sûr, il est forgé. La culasse est retravaillée, l’injection plus copieuse (alimentée par un réservoir de 30 l), gestion avec datalogueur EcuMaster Black, l’admission et l’échappement sont réalisés sur mesure, avec en bout de ligne un silencieux MagnaFlow. Enfin le tout se fait souffler dedans par un Holset HX32. Il affiche 400 ch au banc… largement suffisants pour filer aux roues arrière via une boite ZF d’origine BMW, renforcée, raccourcie et accompagnée d’un embrayage céramique ainsi que d’un LSD histoire de transformer les pneus en fondu. Le châssis est lui aussi revu de A à Z. D’origine BMW E36 coupé, il se voit équipé d’un train avant de E46, à l’arrière c’est un Coolerworx, les barre antiroulis sont réglables, tout est maintenu par des coilovers XYZ Racing, avec platine de camber réglables et roulement renforcés. Le freinage est un mélange de Wilwood (maitre cylindre), disques de E36, étriers de Porsche 911 et plaquettes EBC. Le tout est posé sur des jantes en 8,5 et 10 x 17″.

Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 5

Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 6

Une fois le Lampredi aux hormones greffé au châssis, ils ont alors habillé le tout d’une caisse en fibre… oui, on est grosso modo sur le même principe qu’une caisse de compet’ Silhouette. Les trains roulants étants plus larges, Paulius a collé un kit complet avec des extensions XXL largement aérées afin de laisser échapper les calories, un pare-choc avant et arrière. Le premier flirte avec l’asphalte pendant que le second de la joue open bar. Sur le coffre, deux becquets, un de type Nascar, un autre du style parking du vendredi. Le regard est méchant, phares et calandre noire. Une robe marron métal, des vitres en lexan et basta.

Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 7

Pour finir, l’habitacle est devenu une vraie cage à écureuil avec un arceau qui n’est pas là pour faire semblant. Deux sièges baquets et harnais Sabelt, un pédalier Tilton, volant tulipé, frein à main hydro Wilwood et en guise de tableau de bord, une tablette Samsung.

Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 8

Au final, l’engin a fait le chaud et a assuré le show. Une manière originale mais très efficace pour se faire remarquer. En tout cas, pour Paulius, ça a plutôt bien fonctionné, même si aujourd’hui, il est repassé sur BMW et a mis sa Lada en vente…

Lada 2101 swap HF Integrale 16v... Du 400+ pour repeindre la route ! 9

© racecarsdirect