Bon, l’histoire de cette De Tomaso Mangusta Shelby MkV est délicate, car personne n’en avait entendu parler avant qu’elle n’apparaisse à une vente aux enchères en début d’année. Véritable proto signé d’une hypothétique association entre le Texan et l’Argentin, ou simple fantaisie d’un pro du custom qui aurait réussi son coup ? En tout cas, elle mérite qu’on en cause…

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 1

Tout est une question de chronologie… Rappelez vous, au début des 60’s, Carroll Shelby et Alejandro De Tomaso se rencontrent et décident de faire une voiture ensemble. La P70 va alors voir le jour… dans la douleur. Shelby et De Tomaso auront beaucoup de mal à accorder leurs violons… et c’est finalement Ford qui viendra mettre un terme à cette difficile collaboration en proposant à Carroll de s’occuper de l’engagement de la GT40. Vexé et énervé, Alejandro De Tomaso terminera la P70 tout seul. Mais bon, je vous ai déjà raconté cette histoire.

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 2


'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 3

Les deux hommes vont donc tracer leurs routes chacun de leur côté. Shelby avec ses propres voitures et son partenariat avec Ford et De Tomaso avec sa Vallelunga, remplacée par la Mangusta en 66. Jusqu’à là, c’est facile à suivre.


'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 4

De son côté, Ford veut absolument capitaliser sur l’investissement qui a donné naissance à la GT40. Le slogan de la marque à l’ovale bleu, c’est “Total Performance”. Henry Ford II n’a pas cassé la tirelire pour aller remporter les 24h du Mans devant Ferrari dans le simple but de se palucher sur une coupe. Non, maintenant l’objectif est de proposer une vraie sportive pour amortir les lourds investissement. La Mustang c’est bien, mais ça ne suffit pas.

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 5

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 6

C’est là que De Tomaso va faire son come back. Informé de la situation, il va alors tenter un coup de poker. Depuis 66 il a remplacé la frêle Vallelunga par la bestiale Mangusta motorisée par un V8 Ford (302 ci). Qui plus est, sa Mangusta est une sorte de bras d’honneur qu’il a directement envoyé à Shelby. La mangouste est le seul animal connu comme étant un chasseur de cobra… voyez le message ! La P70 a laissé des traces et de la rancoeur chez l’Argentin.

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 7

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 8

Quoiqu’il en soit, il fait parvenir une Mangusta à Ford et propose à la marque de la distribuer sur le sol américain. Puis comme il est sympa et si ça les intéresse, ils pourront y coller un ovale bleu dessus. Malgré tout, Ford refuse la proposition et laisse ainsi Kjell Qvale devenir l’importateur officiel de la marque outre Atlantique.

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 9

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 10

Oui, Ford avait plus l’ambition de proposer un version route de la GT40… la MkIII (MkI et MkII pour la course et MkIV pour le projet J Car). Sauf qu’à Détroit, on va avoir les yeux plus gros que le ventre. La GT40 est trop spécifique. Assemblée à la main et inadaptée à la route, Ford s’obstine. Mais après seulement sept voitures assemblées en 67 et 69 la marque jète l’éponge. Elle a fini par se rendre compte qu’un tel projet est totalement absurde. Ca n’a aucun sens financièrement car son prix est tellement délirant que le nombre d’exemplaire qu’il faudrait vendre ne pourrait jamais être réalisé.

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 11

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 12

Et cette Mangusta Shelby alors ? Eh bien on en sait rien. Y’a pas à tortiller, mais l’image sportive de Ford sur la route, c’est surtout Shelby qui va la lui faire. Ok, la GT40 a raflé quatre victoires d’affilée dans la Sarthe de 66 à 69. Mais sur la route celles qui envoie du lourd, ce sont les Mustang Shelby GT350 dès 1965 et GT500 à partir de 67.

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 13

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 14

Le proto Mangusta Shelby date de 69… c’est cette même année que la GT500 sera arrêtée, un an avant la GT350. On peut donc en déduire que Ford aurait demandé à Shelby d’étudier une solution de remplacement. Un sursaut d’orgueil de la part du constructeur après s’être rendu compte de son erreur et en réfléchissant à une Mangusta Shelby spécifique… ou un proto d’une éventuelle GT40 MkV développée sur la base de la Mangusta (d’où le nom de Mangusta Shelby MkV) ? On en saura rien.

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 15

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 16

En attendant, la voiture est là, en tôle et en V8 ! Rouge avec deux bandes blanches, elle reçoit un aileron, des prises d’air latérales et des badges qui annoncent la couleur. Sous le double capot arrière en ailes de mouette, on retrouve le V8 Boss 302 ci qui aurait été revu par Shelby. Sachant qu’il développe 305 ch d’origine, on imagine qu’il en sorte bien plus, même si aucune puissance n’a été annoncée. Il est accouplé à une boite – pont ZF à 5 rapports manu qui envoie les watts aux roues arrière, des Campagnolo en magnesium de 8 x 15″ (7 de large à l’avant) chaussées en Dunlop G/T Qualifier. Dans l’habitacle, à part les harnais, rien ne change… baquets en cuir noir, vitres élec, clim, sono et une ribambelle de manos et de commutateurs.

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 17

Finalement, à part les quelques modifs esthétiques et les logos, on n’en sait pas plus ni sur les origines, ni sur le pedigree de la belle. Si ce n’est qu’elle s’est vendue 319.000 $… soit le prix d’une Mangusta 302 “normale” (ouais je sais, tout ça pour ça…!).

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 18

'69 De Tomaso Mangusta Shelby MkV - Comme par hasard ! 19

© Mecum