Ca fait un long moment que l’envie de parler de Bioéthanol avec vous me trottait dans la tronche. Depuis 40 ans les “experts” nous pompent le mou avec le cultissime “Ahhhh dans dix ans y’aura plus de pétrole !”… sauf que pendant ce temps là, on en consomme toujours plus et on en trouve toujours plus. Il paraitrait même que de toute façon, on aurait largement de quoi tenir jusqu’en 2040… même si 20 ans, à l’échelle terrestre, ça passe plus vite qu’un claquement de doigts ! Il n’empêche que depuis la fin du 19ème siècle, certains ont réussi à faire tourner les moteurs avec de l’alcool… alors il est où le problème ?!

Le mystère du Super Ethanol... 1

Je ne vais pas avoir une quelconque prétention de m’afficher expert ou spécialiste du sujet… si ce n’est qu’en fait, ma femme et moi roulons à l’éthanol depuis bientôt 10 ans. Donc je prendrais simplement le rôle du con-sommateur qui essaye d’utiliser c’que la nature lui a greffé entre ses oreilles pour se poser quand même beaucoup des questions. Sans vous dresser le tableau personnel que je réserve habituellement à mon psy, je pense être doté de cette faculté qui veut que je préfère me faire mes propres opinions et croire au libre arbitre plutôt que de gober bêtement ce que cet ultracrépidarien de Gérard va, une fois encore, me raconter pendant la pause déjeuner. A chaque fois il m’expose sa théorie facebookienne, le temps de laisser un peu refroidir ce cassoulet servi trop chaud alors qu’il vient juste d’ingurgiter quatre Ricard à l’apéro… accompagnés des poignées de cacahuètes qui vont avec, cela va de soi. Ainsi, depuis ma plus tendre enfance, j’ai gardé cette naïveté du “pourquoi”… pourquoi il réagit comme ça, pourquoi il dit ça, pourquoi il fait ça, pourquoi ça fonctionne comme ça… je pense que c’est mieux d’essayer de comprendre avant de juger non ? Et les réponses je préfère aller les chercher par moi même, avec cette sale habitude de reboucler à travers plusieurs sources différentes. Ajoutez à cela un côté très (trop) cartésien et vous comprendrez que lorsqu’on parle d’éthanol j’ai du mal à trouver la logique qui va avec cette énigme moderne… qui prend quand même souvent des allures de sodomie !

Le mystère du Super Ethanol... 2


Le mystère du Super Ethanol... 3

Les premiers qui se sont dits qu’un moteur, vue que ça tourne avec du liquide explosif, une bonne gnôle pouvait aussi bien faire l’affaire, ce n’étaient ni les bretons ni les polonais ! Pourtant, un gars bien bourré, il a l’imagination fertile… j’ai même connu un brestois qui pensait qu’avec une bonne cuite, il pouvait faire le plein en pissant dans son réservoir ! Genre sa vessie se transformait en sorte de raffinerie bio. Non, mettre de l’alcool à la place du carburant, ça date quand même de la fin du 19ème siècle et pour tout dire, jusqu’en 1908, y’a même eu en France, quatre courses spécifiques appelées “Criterium de l’alcool”. Bon là aussi, j’ai des potes à Brest qui le font chaque samedi soir entre la rue de Siam et la rue Jean Jaurès, mais ça n’a rien à voir avec le sujet !


Le mystère du Super Ethanol... 4

En 1923, une loi est même venue entériner l’utilisation de carburant à base d’alcool, obtenu grâce à la fermentation de végétaux contenant de l’amidon (blé, maïs…) ou de la saccharose (betterave, canne à sucre…), qu’on peut ensuite mélanger à de l’essence, dans des proportions variables, voir même utiliser pur. Bref, y’a 100 ans… on aurait déjà pu s’y pencher sérieusement. Eh ben non, allez savoir pourquoi… on a préféré importer du pétrole. Même pendant la guerre, alors que le carburant était réquisitionné, on a préféré faire rouler les voitures au gazogène en les équipant de chaudières… va comprendre Charles. Premier illogisme historique… acheter du pétrole à l’étranger plutôt que de produire de l’alcool en faisant bosser notre filière agricole. Hein ? Pardon ? Les sociétés qui vont récupérer le pétrole à l’étranger elles sont françaises ? ELF, Total ? Ah ben tout va bien alors… business is business ! C’est les actionnaires qui sont contents… parce que Gaston et ses 50 hectares de betteraves, des actionnaires, il en a pas !


Le mystère du Super Ethanol... 5

J’vais vous passer le laïus sur l’arrivée du diesel dans les 70’s, histoire de relancer la consommation… oui parce que rouler au diesel ça arrangeait bien les raffineurs. Sur une masse de pétrole brut, le diesel représente 21% alors que l’essence c’est 45%… pour simplifier, sur 100 l de pétrole brut tu récupères 21 l de gasoil et 45 l d’essence. Tu vois arriver le scénario ? Bah quand même… fais un effort ! Les ricains, les pays du Golfe, l’Asie, l’Afrique, l’Amérique du sud, à part pour de l’agricole, ils roulaient tous à l’essence. Du coup, à qui on allait bien pouvoir refourguer ce merdier de diesel qui dans tous les cas, est un produit raffiné ? J’veux dire par là que quand tu raffines du pétrole, t’obtiens c’que t’obtiens. C’est pas de la physique moléculaire, ni le menu du McDo avec frites ou patatoes. Tu prends ton pétrole brut et au fil de sa distillation en le faisant monter en température, t’obtiens d’abord les gaz (propane, butane et GPL), puis l’essence, viennent ensuite les produits huileux (gasoil, kérosène, fuel) avant de récupérer les résidus, le bitume. Du coup le diesel, que tu veuilles ou pas, il est là… on n’va pas le balancer à la mer non ? Enfin si, parait que c’est ce qu’ils faisaient quand la demande n’était pas assez importante. Mais c’est là que les p’tits européens vont entrer en jeu… plutôt que de jeter le gasoil pour tuer les sardines (c’est bon les sardines !), on allait leur dire que le moteur diesel il était plus propre et qu’en plus il consommait moins. Bon, il s’trainait un peu du fion, mais les perfs c’est pour les faibles ! Ajoutez y un peu de pognon séduction auprès des constructeurs européens et la messe était dite. On avait trouvé les beubeu pour écouler la production de gasoil pendant des décennies… en plus de ça, un truc qu’on foutait à la benne il allait maintenant rapporter de la thune et des taxes. Franchement, elle est pas belle la vie ?!

Le mystère du Super Ethanol... 6

Le mystère du Super Ethanol... 7

Sauf que bon… on a beau envoyer nos mercenaires tricolores récupérer le pétrole chez les autres, ce n’est pas pour autant qu’on en maitrise la chose et qu’on ne subit pas les fluctuations des cours (même si quand tu regardes les courbes sur 20 ans entre le cours du baril et le prix à la pompe, là aussi y’a des questions à se poser…). Bref, c’est bien connu, en France on a les idées, mais on a pas de pétrole. Alors pendant des années, on a bien acheté les dirigeants des pays possédant les ressources… ah si, allez demander aux dirigeants gabonais, guinéens ou angolais c’qu’ils en pensent… ou à tous ces princes qataris et saoudiens à qui on déroule le tapis rouge. Les pétrodollars, y’a que ça de vrai Gary ! Sauf que la géopolitique, c’est pas aussi simple qu’une équation à deux inconnues, et qu’à tout moment, ça peut te péter à la gueule comme le contrat de vente de plusieurs sous marins ! Du coup, on a commencé à se dire qu’une énergie alternative, ce serait bien aussi. C’est là qu’on a commencé à nous chanter qu’attention y’a bientôt plus de pétrole… puis que le diesel finalement ça tuait les ours et les otaries et enfin que l’essence, ça faisait fondre les glaçons ! Merde, toutes ces années où on nous aurait menti… toutes ces multinationales qui ont balancé du pognon par milliards, pour finalement nous dire “ah ben non les gars, on s’est trompé de route, faut changer de direction”. C’est balot quand même…! Heureusement qu’ils sont pas guides en montagne… avec eux en moins de deux heures, tu finis bouffé par les loups ou pour les plus chanceux, sodomisé par les marmottes.

Le mystère du Super Ethanol... 8

Le mystère du Super Ethanol... 9

J’vous rappelle juste que dans les années 80, jusqu’au début des 90’s, c’est les mêmes qui nous expliquaient, la main sur le coeur, qu’un moteur diesel ne pourrait jamais, atteindre le rendement d’un moteur essence. Que la compression dans la chambre de combustion était trop élevée pour préserver la résistance des matériaux et la bonne santé des bielles. Puis quelques années plus tard, c’est aussi eux qui ont fièrement présenté des blocs mazoutés gavés aux turbos et dépassant les rendements de 100 ch/l… ‘Savez quoi, parfois j’me dis que si les constructeurs européens avaient autant investi dans la recherche et le développement des moteurs à essence, on aurait peut être pu avoir des 3 cylindres d’1,2 l de 300 ch qui consommeraient seulement 7 litres au 100… vous imaginez l’évolution comparée aux ancestraux V8 de 7.0 l pour 250 ch qui tournaient aux 30 l en mode cruising ? On aurait pu avoir la solution. Ah non merde ! L’essence ça tue… ben attendez, on l’a la solution de l’énergie alternative magique et salvatrice… passons les à l’éthanol.

Le mystère du Super Ethanol... 10

Le mystère du Super Ethanol... 11

Voilà, il est là le mystère de l’éthanol… du bioéthanol ou du Flex Fuel… appelez le comme vous voulez. Les 3 cylindres gavés au rendement, on y est… le downsizing est passé par là. Même si il parait que finalement, le bilan “écologique” de la baisse de cylindrée n’est pas si flagrant que ça. Pourtant ils ont bien essayé en 2007 de nous le vendre comme “LA” solution… ils ont même pris un agent co’ de prestige avec Alain Prost qui cherchait à oublier sa tentative franco française en F1… Eh bien non, ça n’a pas pris ! Et plutôt que d’insister en développant cette solution écologiquement et économiquement “sensée”, qui aurait pu éventuellement servir de transition à d’autres, on a préféré nous vendre l’électrique… retour au charbon et à l’uranium, aux panneaux solaires et aux éoliennes…  des “solutions” qu’on ne sait pas comment on va les recycler. Mais bon, d’ici là on sera morts… nos gamins se démerderont. Solutions d’avenir dont on est même pas capable d’assumer le présent. Puis n’oubliez pas d’éteindre tous une ampoule pour pas que le réseau il sature… Ah j’ai hâte de voir la gueule de ton réseau le jour où les Gérard ils auront branché leurs R5, MachE et autres Tesla… en croisant les doigts pour que d’ici là, ils aient déménagé… oui, parce que recharger sa bagnole pendant la nuit alors que t’as pas ni garage, ni place de parking, ça risque d’être comique !

Le mystère du Super Ethanol... 12

Moi qui pensait naïvement que tous ces gars qui prennent ce genre de décisions avaient fait des études… en fait, on leur a juste appris à te dire c’que tu dois faire pendant, que eux, ils font tout le contraire en bagnoles blindées avec chauffeur et comité de 40 véhicules, hélico, voir même jet privé. Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais… Parce que finalement, des solutions, y’a juste à être un peu logique non ? Et si on commençait par adapter l’énergie au moyen de transport ? Les petites citadines de type Twingo, 107, Aygo, C1… allez, tu me passes tout ça à l’électrique et tu t’en sers de cobayes pour faire évoluer l’autonomie, les batteries et les différentes technologies associées. Au dessus, de la compacte au SUV, tu bascules à l’éthanol… et t’y rajoutes même une hybridation autonome. Le diesel ? Tu le gardes pour les poids lourds, les utilitaires… ‘fin, tous les engins qui bouffent des bornes. Limite t’essayes de la jouer bio (mais avec de l’huile de friture plutôt qu’avec de l’huile de palme !) et là encore, t’y colles de l’hybridation. Vue la taille des planchers de ces engins, ou des remorques, doit y avoir moyen d’y coller de la batterie non ?

Le mystère du Super Ethanol... 13

‘Fin bon… j’sais pas, j’dis ça comme ça… mais j’vous l’ai dit au début, j’suis pas expert ! M’enfin l’électrique en solution d’avenir… mouais, entre les métaux précieux, la production, la gestion… j’ai un peu l’impression qu’on nous refait le coup du diesel dans les 70’s. “Ouais vas y, la voiture elle pollue pas quand elle roule”… ouais sauf que pour la construire et l’alimenter, t’as déjà tué Winny l’ourson et toute sa famille ! “Non mais les batteries on maitrise maintenant…” ouais, j’avais lu il y a quelques années que l’une des principales sociétés exploitant le lithium n’était autre qu’une filiale de Total… qui investit massivement (avec PSA, nouvellement Stellantis) dans le développement de la batterie Ion-Lithium. Hé, toujours sur les bons coups les frenchies ! Ou alors c’est une putain de coïncidence. Puis une fois que ton électrique elle sera morte, tu la recycles comment ? Comme les Bluecar de Bolloré ? Ah ben on est sauvés alors ! A mon avis, c’te merde qui va péter à la gueule de nos gamins dans quelques dizaines d’année. Moi j’dis ça sent surtout les conflits d’intérêts et les profits !

Le mystère du Super Ethanol... 14

Ho putain, il a lancé le pavé… on y est. Lobby, pognon, money, dividendes, taxes… le cash, finalement y’a pas de mystère. Le pétrole a fait tourner la planète et les gouvernements qui vont avec. L’atome viendra le remplacer. L’éthanol ? Mais d’où tu veux que cette élite pourrie aux pétrodollars veuille donner de l’importance à des bouzeux qui vont faire de la thune avec de la terre, du fumier et des bottes en caoutchouc ? Ca les intéresse pas. Puis les taxes… t’as pensé aux taxes ?! Parce que pendant qu’tu vides ton compte en versant des litres dans ton réservoir, tu remplies celui de ces connos à coup de milliards… alors pourquoi tu veux qu’ils abandonnent ? Tu passerais toi du caviar Imperial aux filets de truite fumés de chez Lidl ? Pendant que tu gères ton découvert, eux ils se goinfrent… pourquoi ils changeraient la donne ?

Le mystère du Super Ethanol... 15

De toute façon l’éthanol ça casse les moteurs, ça sèche les durites, ça mange les enfants, ça viole les mémés et ça met des coups de pied aux petits chatons tout mignon ! Regarde, moi le premier, depuis 8 ans que mes moteurs s’en délectent, j’ai cassé… une boite de vitesse ! Merde, surement une goutte de ce poison qui a dû s’y glisser lors d’une vidange… Puis le Brésil, personne n’en parle du Brésil ! Ah ça pour nous gonfler avec les plages, le foot, le carnaval, les tongs et le bois de Boulogne, y’a du monde… mais le génocide des 4 cylindres, des V6 et des V8 abreuvés à l’éthanol depuis 75 (et qui a réellement explosé depuis 2003, représentant aujourd’hui 90% des voitures neuves vendues), qui en parle ? Hein ? Ils cassent pas plus de moteurs que chez nous ? Ahhh putain, mais c’est quoi c’t’histoire alors ?! Moi qui croyait que les constructeurs fabriquaient des moteurs, des injecteurs et des gestions exprès pour eux… J’y comprends plus rien.

J’finis par me dire que j’aurais mieux fait de vous parler d’une Fuego swappée TDi Stage 3 (la caisse du seigneur frère, elle est insolente !) plutôt que d’écrire cet article qui s’avère finalement stupide, débile, sans fondement… comme le pauv’ con qui a tapé au clavier pendant des heures (deux jours en fait !) en essayant de se rencarder autant que faire se peut pour ne pas tomber dans les clichés. Il est aussi blindé de mauvaise foi et de 2nd degré (ou pas…), mais bon, je vous laisse décoder. En attendant il pose quand même la question : tout cela est bien bizarre non ? Quand on y réfléchit un peu, ça finit par piquer au bas du dos vous n’trouvez pas ? L’enculade elle est bonne… et ça fait des années qu’elle dure ! Alors oui, Gérard m’a déjà expliqué que finalement, l’électrique et le nucléaire, c’est la solution. Michel m’a affirmé que le bilan de l’éthanol n’est pas si vert que ce qu’on veut nous faire croire. Kevin m’a dit que de toute façon, “tout sa cé d’la merde”… moi je pense simplement que ceux qui veulent  ils trouvent des solutions… les autres, ils trouvent des excuses. Et que cette putain de transition énergétique qu’on veut nous foutre dans le rectal au forceps, elle pue autant que le lobby alacon qu’elle essaye de couvrir… Comme disaient les “vieux”, quand tu veux tuer ton chien tu dis qu’il a la rage… donc essence, éthanol ou électrique, tant qu’ils s’en mettent plein les poches, ils essaieront de tuer le reste et ce n’est pas Stanley Allen Meyer qui me contredira…! Ils nous prennent bien pour des cons quand même.

Le mystère du Super Ethanol... 16

© Signatures éventuelles