Sélectionner une page

Si comme moi vous êtes fan des phares escamotables des 60s/70s, vous ne jurez que par les Dodge Charger, Camaro 67 et Ford Torino 70. Mais vu la cote grimpante, il serait temps de s’intéresser à d’autres inconnues du groupe Chrysler, comme cette 300 qui n’est ni plus ni moins qu’une Charger bourgeoise. Présentations !

Chrysler 300 Hurst Edition de 1970 - Dodge Charger en mode cool ! 1

Alors les gars j’ai presque fait un peu de putaclick quand j’écris que la 300 Hurst de 70 est une Charger à la cool. Ouais, déjà parce que c’est pas la même plateforme. La Charger est issue de la plateforme Chrysler B-Body, quand la 300 vient de la C-Body. Mais bon, elles se ressemblent quand même non ? Ouais, sous une bâche, derrière un arbre et à 300m. Bref, j’avais envie de vous la faire découvrir !

Chrysler 300 Hurst Edition de 1970 - Dodge Charger en mode cool ! 2

Reprenons un peu les choses du début. La Chrysler 300 débarque pour le millésime 1955, et embarque sous son capot la première mouture de ce qui deviendra le mythique Hemi. On ne va pas beaucoup plus s’attarder sur ce premier modèle car ‘faut que j’vous en garde pour la suite, vu qu’en plus y’a des histoires de lettrées et non lettrées ! Le truc à savoir c’est que certains la considèrent comme la première muscle car, sauf que son prix ne rentrait pas vraiment dans les critères. Du coup, pas étonnant que cet imposant coupé ait quelque chose d’un chouill’ agressif.

Chrysler 300 Hurst Edition de 1970 - Dodge Charger en mode cool ! 3

69 à 71, l’époque bénie du summum du bon gros délire en terme de Muscle Cars. C’est là qu’on a vu apparaître sur les routes de véritables cercueils débilités sur 4 roues. Le truc qui faisait que tu te retrouvais dans une bagnole de Nascar avec une plaque. Bon, ça freinait pas, ça tournait pas, mais ça poussait. Mais ‘faut pas aller croire que les délires n’étaient réservés qu’à une poignée de modèles ! Et chez Chrysler, c’est toute la gamme qui pouvait se dévergonder.

Chrysler 300 Hurst Edition de 1970 - Dodge Charger en mode cool ! 4

1970, le fabriquant de leviers de vitesses Hurst (connu pour son Pistol Grip) s’associe avec Chrysler pour sortir une série spéciale de la 300, la… Hurst Edition. Ouais, chez les ricains, on se prend pas le chou, simple et efficace. Elle embarque tout un tas de technologies cool notamment le truc qui nous intéresse quand on parle US, son V8. Sous le capot se loge donc le 7.2L (440 ci) de 375 ch nom de code TNT. 440ci, 375 ch… Ca vous rappelle rien ? Mais si ! Le 440 Magnum ! Eh ben cherchez pas plus loin c’est exactement le même. Sauf qu’on est dans le même délire qu’Audi et VW avec leurs TFSI et TSI. C’est juste une appellation de marque.

Chrysler 300 Hurst Edition de 1970 - Dodge Charger en mode cool ! 5

Donc oui, cette 300 embarque le même moulin que la Cuda, Challenger, Charger… Mais en mode coude à la portière dans une caisse de luxe. Le carbu 4 corps et les pièces renforcées en interne font leur office pour envoyer la patate à travers la BVA 3 vitesses A727 TorqueFlite et aux roues arrières. La suspension est améliorée grâce à des barres de torsion plus grosses et des ressorts plus rigides. Les freins à disques avant sont renforcés tout comme la direction. L’ensemble est posé sur de belles jantes en 15 avec du classique Polyglass en terme de gommards.

Chrysler 300 Hurst Edition de 1970 - Dodge Charger en mode cool ! 6

Le design « fuselage » de la caisse est juste… Sublime. Alors ouais, c’est tout à fait subjectif comme jugement, mais c’est pas grave. Devant, la gueule béante à la Charger avec une bonne tartine de chrome, derrière le bandeau de feux aussi à la Charger. Le béquet est intégré de façon assez originale entre le dessus de la malle et les ailes arrières, ça a de la gueule ! Ceci dit, on est dans un gros coupé statutaire, du premium de highway, donc pas d’ailes et de muscle façon bouteille de coca. L’ensemble est massif, le jeu de couleur blanc « EW1 Spinnaker » et les rappels bronze ajoutent à la touche luxueuse de l’ensemble… Mais qui reste performant ! Capot et coffre en fibre aidant (ou pas) la 330 Hurst boucle de 0 à 100 en 7,1s… En 1970 !

Chrysler 300 Hurst Edition de 1970 - Dodge Charger en mode cool ! 7

Dedans, on retrouve des sièges cuir électriques (qui ont juste l’air d’être méga-confortables !), avec un usage de cuir sans concessions pour une américaine des 70’s. Eh ouais, on est plus habitués au skaï et au bois d’Oyonnax qu’a ce niveau de finition. Vitres électriques et radio AM de série sont bien-sûr de la partie ! J’sais pas vous, mais moi, j’ai bien envie de partir me faire un trip dans le Nord des USA avec un paquebot comme ça !

Chrysler 300 Hurst Edition de 1970 - Dodge Charger en mode cool ! 8

© Mecum