Commencez à lorgner sur la E60… Son physique « personnel », fait qu’elle reste encore disponible et accessible. Et son profil pachydermique ne lui enlève en rien ses qualités « Béhèmisques ». Surtout lorsqu’elle cache sous son capot le V10 atmo directement inspiré de la F1 !

DLEDMV - BMW M5 E60 Emma - 05

DLEDMV - BMW M5 E60 Emma - 02

Et quel V10 ! 5.0 l de cylindrée pour une usine à gaz capable de 8250 trs minutes et un rendement de plus de 100 ch/l… Au final, ce sont 507 ch qui piaffent d’impatience et qui donnent du fil à retordre aux gommards postérieurs même si le couple de 53 mkg se retrouve perché à 6000 trs… Chez un constructeur, on dit que le moteur a du caractère… Heureusement que celui de la grosse Béhème est accompagné d’une boîte robotisée vive et rapide pour aller chercher les hauts régimes.


Il n’empêche qu’avec ce genre d’engin pour sortir le grand jeu, il faut user des préliminaires et une fois à température, ne pas hésiter à lui en mettre jusqu’aux cheveux ! Les fidèles de DLEDMV se rappelleront de mon parallèle avec la S2000… C’est comme vouloir faire jouir une actrice de film X… Faut pas hésiter à taper dans le fond, sinon, elle risque de s’endormir ! Et bien la M5, c’est une grosse S2000 avec un toit et une banquette arrière, de presque 2 tonnes et plus de 500 ch ! Tu comprends petit, si t’es monté comme un bisounours, tu peux vite rentrer chez ta maman avant que la dame te fasse pleurer… (Ya quand même qu’ici que vous pourrez lire ce genre de connerie !).

DLEDMV - BMW M5 E60 Emma - 03

DLEDMV - BMW M5 E60 Emma - 01

Surtout que la M5 E60 qui débarque reçoit une robe grise satinée, un jeu de roues DPE CS5 en 20′ que des ressorts H&R viennent coller dans les ailes. Le moteur inspire au travers une admission RPI et expire via une ligne Tubi Style. Ainsi armée, Emma, c’est son petit nom, gagne en méchanceté et oui, disons le, en grâce ! Le pachyderme se ferait presque passer pour une ballerine… Presque…!

© Canibeat