Partage

Chez Alpina, il n’y a pas eu que de grÔSses teutones débordantes de watts et de couple. Non ! Voyez vous, à Buchloe on pense aussi à ceux qui veulent se faire plaisir, sans avoir le compte en banque d’un gagnant à l’Euromillion. Car s’il y a eu l’Alpina B10 Bitrubo, voilà sa petite soeur, l’Alpina B10 3.5/1… atmo.

dledmv-alpina-b10-3-51-06

La gueule semble largement maquillée, pourtant, si vous enlevez les stickers devenus si célèbres, le kit est discret, puisque la E34 Alpina, reçoit juste un becquet et un spoiler avant. Enfin, elle chausse les jantes maison de 17′ montées en 235 et 265.


dledmv-alpina-b10-3-51-03

Dans l’habitacle c’est pareil puisque la marque propose des modifs à la carte. Mais le minimum syndical reste les baquets Recaro avec leur sellerie à damier vert et bleu, le pommeau et le volant. 

dledmv-alpina-b10-3-51-05

Bien entendu, le principal se cache sous le capot et dans le châssis. Et encore, sur la B10 3.5/1, ça reste “gentil”. Le 6 en ligne reste en atmo. Les ingénieurs de Buchloe lui ont offert des piston Mahle, pour augmenter le taux de compression. L’ECU est remappé et une ligne vient finir la prépa. Au final, le bloc passe de 211 à 254 ch. Le châssis est juste équipé de suspensions fournies par Bilstein.

dledmv-alpina-b10-3-51-04

Tout cela suffit à faire la différence, sachez que lorsqu’on roule en Alpina, on ne roule pas en Béhème… nuance ! En attendant, la 535i E34 d’origine, j’en mettrai bien une dans mon garage… Alors la même, signée Alpina… 

© Michał Sikora & signatures éventuelles

 N’oubliez pas notre cagnotte, elle n’attend plus que vous 😉


Partage