Golf 2 VR6 Rocket Bunny…. God bless you ! 18



Pendant que la Golf 1 culmine au firmament des bases favorites pour rouler en mode low & slow, sa petite soeur, la Golf 2, joue des ailes pour essayer de se faire un place sur le podium. Plus grosse, plus large, plus lourde, plus cossue, elle gagne en confort ce qu’elle perd en finesse… en tout cas aux yeux des aficionados ! Parce qu’au niveau potentiel…


Finalement, le seul reproche qu’on peut faire à la Golf 2… et encore, pour les ayatollahs qui trouvent toujours quelque chose à dire, c’est sa prise de poids qui l’a rendue un peu plus pataude que sa grande soeur GTi. L’arrivée du 1.8l sur la Golf 1 GTi déçoit ceux qui s’attendaient à plus copieux. Surtout qu’Oettinger est venu entre temps remuer la tôle de l’allemande. Donc forcément, quand VW le glisse sous le capot de la Golf 2, qui au passage, à pris une centaine de kilos sur la balance, ça ne passe pas. Il faudra attendre 2 ans et l’arrivée de la culasse 16 soupapes pour réconcilier tout le monde.

Aujourd’hui, on fait la fine bouche, mais à l’ère où un GTi accuse presque 1500 kg, on oublie que la Golf 2 affiche moins d’1Tonne ! Alors oui, les puissances ont aussi été multipliées par 2 voire 3, il n’empêche que l’agilité et les sensations, elles passent par le poids non pas par l’électronique…

En tout cas, la Golf 2, offre donc un compromis plus qu’intéressant entre le poids, le potentiel, le confort et la modernité, sans tomber dans les modernes qui ont vendu leur âme aux assistances électroniques. Par contre, si l’envie vous prend de rouler en youngtimer, tout en cherchant une p’tite cure supplémentaire de chevaux, libre à vous de tenter le swap. Et sur une Golf 2, quoi de plus logique que d’y glisser un VR6 ?!

Histoire de mettre le plumage au niveau du ramage, shootez la au sol, chaussez la en BBS et habillez la d’un méchant kit Rocket Bunny, des extensions d’ailes format XXL et des bais de caisse rivetés à la caisse qui, pour calmer les ardeurs visuelle, reçoit un robe noire.

Terminez avec un habitacle à l’unisson, arceau, baquets, volant Momo et contemplez final juste parfait, équilibre entre la bestialité du kit et paradoxalement, la sobriété de l’ensemble, le tout avec un finition clinique.


Si après elle, votre religion reste définitivement la Golf 1, alors il n’y a plus rien à faire… God bless you ! 

© Zach Lenfesty


Advertisements

Laisser un commentaire

18 commentaires sur “Golf 2 VR6 Rocket Bunny…. God bless you !