1000 ch… De nos temps, cela commence par devenir d’un commun ! Alors face à cette course à la puissance sans limite, le constructeur Anglais Ultima a donc décidé de réagir en proposant une nouvelle version de son missile, un sorte d’évolution ultime… C’est d’ailleurs comme cela qu’ils l’ont appelée ! 

DLEDMV - Ultima Evolution 1000+ - 01

DLEDMV - Ultima Evolution 1000+ - 12

Ultima Evolution - Mais jusqu'où iront-ils ? 1

L’Ultima est née à la fin du 20ème siècle. En tant que bonne sportive anglaise, elle était disponible en kit, ou, pour le plus fortunés (ou moins bricolos), complètement assemblée. Au fur et à mesure, elle a gagné ses lettres de noblesse dans le cercle fermé des supercars. Son atout, un poids qui a su rester sous la tonne tout en offrant 15 puissances au catalogue et ce, avec le même bloc !


DLEDMV - Ultima Evolution 1000+ - 03

DLEDMV - Ultima Evolution 1000+ - 04

En effet, le V8 Chevrolet proposait d’origine 350 ch pour grimper, au fil des 15 niveaux de prépa, jusqu’à plus de 1020 ch ! C’est justement ce level qui propulse la version Evolution. Attention, l’Ultima n’a absolument rien à voir avec les autres missiles qui peuplent la planète Hypercar. L’Anglaise ne fait aucune concession au confort, ou à l’équipement cher en poids. Ici c’est dur pur et dur, du brut qui ferait presque passer une Gumpert Apollo pour une limousine !

L’Ultima c’est un moteur et un châssis recouvert d’une caisse en fibre échappée d’un circuit. Et ça se voit dans les chiffres d’ailleurs, puisqu’avec 980 kg pour 1020 ch, on tombe sous le fameux rapport poids puissance de 1 ! Résultat,  à la moindre pression de la pédale de droite, les yeux partent s’incruster au fond de la boite crânienne… Concrètement, c’est le 0 à 100 en 2,3 secondes, et une efficacité à rendre une Pagani Huayra jalouse et faire passer une Bugatti Veyron pour une enclume sous motorisée !

DLEDMV - Ultima Evolution 1000+ - 09


© UltimaSports & signatures éventuelles

DLEDMV - Ultima Evolution 1000+ - 08