Vous connaissez l’Ultima GTR ? C’est un « kit car » à monter vous même. Ouais, comme les mécanos quand j’avais 13 ans ! D’origine déjà, si vous vous plantez pas dans la notice de montage, ce truc mange de l’Aventador au petit dèj’. Mais aujourd’hui, je vous présente un modèle un peu spécial de cette bestiole là…

Hillclimb Monster - L'Ultima GTR au cœur d'Alfa 9

Probablement frustré par le manque d’exclusivité de la sienne, Stuart Kidgel a décidé de changer le moteur de sa machine. Exit donc le très (trop ?) répandu V8 LS, et place à un V6. Lequel ? Petit indice : il est vénéré comme le Saint Graal par une secte reconnue parmi les passionnés de bagnoles : les Alfistes.


Hillclimb Monster - L'Ultima GTR au cœur d'Alfa 10

Bonne pioche ! Il s’agit effectivement du V6 Busso, ici dans une variante lourdement modifiée. Il voit sa course allongée pour émarger à 3.5L, et se voit surtout greffer, vous vous en doutez bien, deux escargots. Histoire de lui souffler un peu dans les poumons. On perd en noblesse ce qu’on gagne en puissance, puisqu’on grimpe à environ 700 chevaux. Rapporté au poids de l’engin (environ une tonne), on se retrouve avec un rapport poids-puissance qui tient plus de la navette spatiale que de l’automobile.

Hillclimb Monster - L'Ultima GTR au cœur d'Alfa 11

Stuart à quand même l’air de maîtriser son sujet. Pas de déhanché démesuré, pas d’écart de traj’, pas de départ fumant… On se dit presque qu’elle manque de chevaux. Mais comme on dit souvent, plus ça a l’air lent, plus c’est rapide !

Hillclimb Monster - L'Ultima GTR au cœur d'Alfa 12

Et comme dit Thierry : Enjoy !

©HillClimb Monsters & signatures éventuelles