Vous connaissez Giannini ? C’est un préparateur italien, spécialisé dans les pots de yaourt… Oui, les Fiat 500 surtout celles qui veulent se croire aussi grosses qu’une Alfa 4C. Et le pire, c’est qu’ils l’ont fait ! La petite Fiat est passée sous perf’ d’amphet’ pour gagner du volume et des watts. Et pas qu’un peu ! 350 ch dans une Fiat 500… ouais, ça calme…

Fiat 500 Giannini 350 GP... Italienne sous amphet' ! 1

La Fiat 500 Abarth c’est un jouet. La bouille est sympathique, le moteur pétillant et le châssis marrant. Bien entendu, ça passe pas terrible au sol, ça saute, ça couine, mais c’est rigolo. Et finalement, c’est ce qu’on lui demande. D’ailleurs, c’est logiquement comme cela que devrait être une sportive… Pas chirurgicale, mais vivante, qu’elle donne le sourire et qu’on s’amuse à son volant…


Fiat 500 Giannini 350 GP... Italienne sous amphet' ! 2

Et ça, apparemment chez Giannini ça ne suffisait pas. Il leur en fallait plus, beaucoup plus. Du coup, ils ont fait la Giannini 350 GP… 350 pour 350 ch et GP pour Gros Poulet… ben non, pour Grand Prix !

Fiat 500 Giannini 350 GP... Italienne sous amphet' ! 3

Oui, vous avez bien lu… 350 ch. Pour ce faire, ils ont ni plus ni moins greffé la caisse de la 500 sur le trio châssis / moteur / boite d’Alfa 4C. Et histoire de pas se retrouver avec des roues à 40 cm des ailes, ben ils ont tiré dessus. Ou du moins rajouté de la tôle jusqu’à ce que ça recouvre le tout. La vérité ça lui va bien ! Prises d’air, cul bombé, bouche béante, épaule de catcheuse, la Fiat 500 Giannini en impose et devient vraiment méchante.

Fiat 500 Giannini 350 GP... Italienne sous amphet' ! 4

Surtout une fois le capot levé… Oui, vous n’y trouverez rien, si ce n’est les amortos Ölhins ! Le 4 cylindres à migré en position centrale arrière, le 1750 cm3 turbo de l’Alfa 4C qui, pour l’occasion est passé à 350 ch. Ils sont envoyés vers les roues arrière via une boite 6 à double embrayage.

Fiat 500 Giannini 350 GP... Italienne sous amphet' ! 5

Outre le kit XXL, on trouve des roues forgées en 19′ avec départ de malade et écrou central ainsi qu’un freinage Brembo avec étriers 6 pistons à l’avant.

Fiat 500 Giannini 350 GP... Italienne sous amphet' ! 6

Avec 1250 kg sur la balance, ça doit offrir des perfs plutôt sympathiques, même si ça n’a absolument plus rien à voir avec l’esprit GTi de la 500 Abarth d’origine. Oubliez le jouet, ou du moins, on rentre dans une autre catégorie !

Quoiqu’il en soit, Giannini annonce 100 exemplaires, tous assemblés sur commande en fonction des désidératas de l’acheteur, sachant que le prix “de base” est de 150.000 €… Après si vous voulez un habitacle arceauté et vidé ou une sellerie léopard avec les néons qui vont bien, faudra cocher les cases des options et aligner les biftons !

© 19Bozzy92 & Giannini