La Nissan GTR R35… La terreur des routes, le cauchemar des circuits, la suceuse de trajo… En version moderne, Godzilla a appris certaines bonnes manières, mais ne cherchez pas, ça reste Godzilla… C’est pas parce qu’il dit bonjour et merci, qu’il ne peut pas tout défoncer sur son passage ! Surtout que là… le monstre voit rouge…

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 1

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 2

Une Nissan GTR R35 rouge. Il va falloir éclaircir un point. La plupart du temps on les croise en noir ou gris, à la rigueur blanc. Et quand vous demandez pourquoi cette couleur, les proprios vous expliquent que ça la fait rester discrète ! Attendez, vous y croyez vraiment ? Le truc il sort d’un manga, il a une gueule de Goldorak, avec les hurlements d’une bête blessée qui lui sortent de l’échappement… Tout le monde, quel qu’il soit, a au moins une fois, entendu parler du monstre qu’est la GTR. Le truc qui énerve ceux qui roulent Porsche, Ferrari, Lamborghini… Bref, une arme de destruction mécanique massive… et à la fin, le gars il te dit : « Ouais, tu comprends, noir, c’est pour passer discrétos ! ».


Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 3

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 4

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 5

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 6

Alors, je ne sais à qui tu veux le faire croire, mais quand tu adoptes Godzilla, forcément, même si lui mets la niche au fond du jardin et que tu lui achètes un doudou, tu finiras quand même par avoir des problèmes avec les voisins ! Surtout qu’une fois au volant de la bête, y’a un autre truc qui me fait sourire… c’est que tu te rends compte que Godzilla, finalement, c’est toi ! 

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 7

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 8

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 9

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 10

D’abord tu ronges ton frein en lorgnant les différents manos signés Kazunori Yamauchi, pour attendre le top départ. Comprenez par là que les températures d’huile et de boite soient optimum. On chauffe un chouill’ les pneus, tranquillement, par ce que eux aussi sont froids, et que c’est important que tout fonctionne en adéquation, surtout avec la pompe à feu qui chauffe sous le capot. Une fois tous les feux au vert, et tous les témoins dans le rouge, on soude la pédale de droite… Sa mère ! Le VR38DETT envoie du bois, les turbos soufflent, et l’hyper-espace se déforme ! Enfin presque…

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 11

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 12

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 16

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 17

C’est violent, scotchant et collé au sol. Pour être franc, la 1ère surprise vient du bruit… Non pas celui du moteur, mais celui de la transmission, elle nous fait bien savoir qu’elle travaille juste en dessous de nous. Ca m’a rappelé un vieil essai de l’Audi S2. On comprend alors que la GTR, malgré les efforts de Nissan pour offrir une finition correcte, son truc, c’est surtout d’être efficace et d’envoyer du pâté. Pour le reste, l’apparat et les paillettes, elle s’en fout complètement. Une pure bagnole DLEDMV… 

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 18

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 19

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 20

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 21

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 22

Quoiqu’il en soit, une fois chaude, cet engin c’est de la sensation en barre. Ca pousse, ça tourne, ça met en confiance, et on en veut encore plus. Alors une fois aux limites, c’est vif sans être piègeux. Elle se place sur les freins, et se déhanche quand on envoie les watts. L’avant tire, l’arrière pousse, et entre les 2, vous cherchez à composer avec l’ensemble. Après, les lois de la physique sont ce qu’elles sont, même si on a l’impression que les ingénieurs de chez Nissan ont réussi à les dompter et les repousser. Il n’empêche que les 1700 kg sont bien là.

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 23

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 24

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 25

Cependant, la GTR, c’est soit le menu entrée-plat-dessert, soit à la carte… La différence, c’est le level des aides que vous laisserez. Mais on peut comprendre la frustration d’un gars qui roulait en 996 GT2 et qui est passé sur une GTR. L’allemande lui donnait surement autant de plaisir, mais demandait une concentration à chaque instant… dompter la bête, sentir ses réactions, anticiper, les yeux exorbités, les sens aiguisés et les réflexes en mode ça passe ou ça casse. la GTR, si vous le souhaitez, elle ira plus vite, sans vous stresser, à moins de passer en full. C’est vous qui décidez, en fonction de la taille de vos balloches, de la route, de votre humeur, de celle de madame et des gosses (Car oui, c’est une familiale pour papa pressé… et égoïste !).

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 26

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 27

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 28

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 29

Donc oui, Godzilla c’est vous… Parce que cette caisse vous transforme. Comment rouler zen à son volant ? Comment  rester peinard sur la file de droite pendant que les S.U.V et les berlines allemandes mazoutées jouent les reines sur celle de gauche ? Comment laisser passer l’excité au volant de sa 206 S16, de sa Civic pompelupisée, ou pire, de sa Golf TDi, ce kéké qui vous colle au cul sur une départementale ? Car tous, vous pouvez les pulvériser en une simple pression du pied droit… et la seule difficulté que vous donnera la GTR, c’est d’y résister ! Sinon, chaque provocation fera de vous le monstre… et elles sont nombreuses les provoc’ au volant de ce genre d’engin. C’est même à se demander si le vieux qui arrive au volant de son Express… Oui, chaque excuse est bonne, surtout si elle est de mauvaise foi !

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 30

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 31

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 32

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 33

La Nissan GTR R35, c’est un truc vrai… Pas comme ces vendeurs de bagnoles qui se la jouent fausse Rolex et costard sur mesure de chez Tati alors qu’ils ont besoin de la fiche technique pour savoir ce que la caisse a sous le capot ! Et dans les concessions et garages, y’en a des tonnes… Mais j’y reviendrai bientôt…

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 34

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 35

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 36

Quoiqu’il en soit, depuis le temps, j’ai enfin pu me rendre compte du level de Godzilla et comme beaucoup, ça m’a laissé des traces. Ca je le dois à Sam, un pote, mais surtout, un féru de caisses, au coup de volant aussi impressionnant que le sérieux qu’il met pour trouver des caisses pour ses clients qui viennent de toute la France. Sam c’est Driv’Art, un garage installé dans les locaux de VDR84, et spécialisé dans l’entretien de bagnoles haut de gamme, et la recherche personnalisée de sportives sur toute l’Europe. Mais lui, quand il trouve, il y va, il expertise en fonction de ses critères, comme si c’était pour lui, et quand il revient avec la voiture, c’est avec la garantie d’une qualité et d’une historique limpide. Sachant qu’il est aussi, l’un des rares spécialistes du rotatif en France, qu’il soit d’origine ou préparé. Et la GTR justement, elle était parfaite, et il vient de la livrer. Donc si vous cherchez une caisse, contactez le de notre part 😉

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 37

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 38

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 39

Nissan GTR R35 : Godzilla voit rouge ! 40

© DLEDMV