Renault 12 TS : Sauvée de la rouille pour jouer à Ragnotti 2



Que faire d’une Renault 12 TS qui se décompose tranquillement au fond du jardin ? Sachant que le pedigree de la berline était plutôt sympathique à l’époque. Enfin du haut de ses 60 ch, elle s’affichait comme la version sportive de la R12 TL. Il n’empêche qu’avec 2 – 3 coups de pinceau, quelques stickers et un jeu d’Oscar, la v’là qui se la joue bête de rallye ex-Ragnotti ! Rien que ça…

La R12 TS a vu le jour en 1972. Son Cléon fonte de 60 ch lui permettait de revendiquer un statut sportif ! Pourtant, malgré ses 900 kg, elle affichait des perfs banales. Mais, la tenue de route était là, même si la voiture se vautrait comme une structure gonflable, et la motricité restait correcte. Finalement, son truc c’était surtout d’avoir une âme et de rester vivante sans jamais être vicieuse ou dangereuse. C’qu’on appelait à l’époque, une école de pilotage !

Même si elle n’a jamais enfilé les victoires, la 12 TS s’est payée quelques piges en rallye, avec quelques coups d’éclat. Cela n’a pas empêché une équipe de doux dingues espagnols, d’en sortir une du poulailler où elle profitait de la retraite, pour la remettre en route et l’habiller aux couleurs de la Gordini que pilotait Ragnotti pour le Monte Carlo 73. 

Un bon délire qui mérite largement sa place ici…

© Passats de Canto & signatures éventuelles



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Renault 12 TS : Sauvée de la rouille pour jouer à Ragnotti