Spring Event #5 : La Hyundai Genesis de Rafael !



Déjà, votre serviteur remercie chaleureusement Rafael. Pour sa sympathie et tous les détails de sa Genesis ? Oui, mais on va y revenir. Surtout car il  m’a fait aimer une coréenne. Ouais, allez savoir pourquoi, j’ai une profonde aversion pour ces caisses. Question de style, de philosophie, bref. Jusqu’au Spring #5, où on est tombés sur cette Genesis. On vous explique tout !

C’est pas la première fois qu’on vous parle d’une Hyundai Genesis. Ce gros coupé coréen est dérivé de la berline du même nom. Sorti en 2008, il affichait tout de suite la couleur. Deux motorisations, un V6 3.8 de 347 CV et un 2.0 Turbo de 210 CV. Les 0 à 100 s’abattent respectivement en 5.4 et 7.3 s. C’est  respectable pour ce coupé typé grand tourisme, même pour le petit 2.0. 

D’ailleurs, la bestiole qui s’amène aujourd’hui, c’est un 2.0l. D’entrée on sait qu’il a reçu une petite cure de pompelup. Ça sonne bien ! En effet, une ligne directe en inox vient sublimer le son du 4 pattes. Un cône d’admission prend aussi place sous le capot. Les deux réunis permettent de gagner environ 30 poneys. Et question moulin ça s’arrête là. Comme dit Rafael, c’est déjà suffisant pour faire danser le train arrière ! Même si l’ami ne cache pas avoir envie de lui offrir une prépa 500+… Ah oui parce que j’vous ai pas dit ! Cette caisse est une propulsion ! Pas si mal ces coréennes en fait…

Dehors la miss est posée sur des combinés filetés BC Racing. Au passage, les suisses appellent ça des tiges filetées. Donc si vous discutez avec eux, c’est la même chose ! Un kit camber est monté à l’arrière histoire de lui donner un style et une allure ramassée du meilleur goût. Des feux arrière de chez Autolamp ajoutent un côté perso. Les jantes AodHan DS-02 en 19 chromées font passer la miss dans la carégorie du CarPorn. Avec son gris anthracite elle arrache ! 

Dedans c’est du stock, en dehors d’un volant avec Snap-Off et un pommeau Mishimoto. Vraiment du beau boulot. Simple, sobre, et tellement efficace. Vous vous dites que la caisse a du faire un loooong passage chez un préparteur ? Eh bien la c’rise sur l’Mac Do, c’est que Rafael à fait passer l’expertise (notre contrôle technique en Suisse) la veille au matin. Donc la veille la caisse était stock ! Les p’tits gars du Team Bam ont filé la patte à Rafael pour remonter sa caisse en un aprèm ! Et direction Mérindol ! ‘Sont fous ces Helvètes ! Et c’est ce grain de douce folie qu’on adore. Rafael tient à remercier ses potes du Team Bam pour leur support question prépa de la voiture. Et au passage merci à toi ! On va les suivre ces Suisses, car là-bas aussi y’a matière !

© Char Ly & KΩS Photography pour DLEDMV


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *