La Ruf CTR Yellow Bird, on en a déjà causé, même à plusieurs reprises. Du coup quand je suis tombé sur celle là, déjà y’a fallu que je percute que sa couleur était plutôt originale, qu’il s’agissait bien d’une Yellow Bird, mais surtout, elle a une histoire juste hallucinante ! Mais pour ça, va falloir que vous veniez avec moi…

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 1

Eh ouais, les Ruf CTR Yellow Bord n’ont pas toutes été noires. En fait, son surnom elle le doit surtout au modèle qui a servi de présentation à la presse. Surtout que ce jour là il n’était pas seul… Nous sommes en 87, et le magazine Road & Track s’apprête à lancer un bon gros scud pour son numéro de juillet. En effet, pour l’occasion, les journalistes ont réuni plusieurs missiles sur la piste d’essai Ehra-Lessien, propriété de VW située au nord de l’Allemagne. Aujourd’hui encore, la liste est juste dantesque : Ferrari Testarossa, Porsche 959, AMG Hammer, Lamborghini Countach, Ferrari 288 GTO, 2 Porsche 911 Koenig RS, Isdera Imperator 108i et bien entendu la Ruf CTR.


Le pilote et journaliste belge Paul Frère, prend le volant de chaque voiture l’une après l’autre, et se lance sur la piste pour souder la pédale de droite et aller chercher la Vmax, un journaliste de Road & Track à ses côtés pour pouvoir donner ses sentiments.

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 2

Les essais s’enchainent, toutes visent la barre des 300 km/h. La Testarossa coince à 298, la GTO ne dépassera pas les 288, la Countach en fera pas mieux, la 959 grimpe à 319, l’impressionnante Isdera décevra avec 283, la plus méchante des Koenig shootera un violent 323 et la brique AMG Hammer surprend avec un 295 ! Puis vient le tour de la Ruf…

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 3

Paul Frère s’élance, le journaliste témoigne. La poussée est violente, physique, l’obligeant à se cramponner à l’arceau. A chaque fois que Paul passe le rapport supérieur, le cul donne un coup sur le côté, comme si les pneus reprenaient leur respiration avant de scotcher à l’asphalte jusqu’au prochain débrayage… bestial ! Quand Frère passe la 5, la voiture est déjà à 312 km/h et la poussée continue sans s’essouffler un instant. La Ruf va signer un retentissant 339… Tous les spectateurs ébahis par ce missile qui a osé s’habiller en jaune, va alors lui donner le surnom de Yellow Bird. 30 ans plus tard, la légende est toujours vivante, peut être même plus encore ! 

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 8

Et si ce surnom a un peu influencé les clients dans le choix de la couleur de leur CTR, ce n’est pas pour autant que les 29 Yellow Bird ont toutes été jaune. Comme le prouve le modèle qui défile sous vos yeux et qui affiche une robe noire. Et son histoire est tout aussi hallucinante que la légende de la Yellow Bird.

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 13

En 89, un client allemand passe commande de sa CTR en cochant ses options et ses spécificités. Mais voilà, le gars est un peu impatient et, pour ne rien arranger, le délai de livraison est plutôt long. Devant l’énervement de son client, Alois Ruf lui dit que si cela ne pas assez vite à son gout, le distributeur Ruf basé en suisse possède un voiture neuve en stock et qu’il rencontre des difficultés à la vendre car elle est noire, équipée de jantes 5 bâtons, d’un arceau et que son habitacle est full gris, sauf pour les 2 baquets Recaro noirs. 

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 18

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 19

Aussitôt dit, aussitôt fait, le client allemand part en suisse et achète la Ruf CTR qui le fera patienter le temps de recevoir la sienne. Il tombera littéralement amoureux de cette Yellow Bird noire, à tel point qu’il gardera les 2 voitures. 

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 20

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 21

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 22

Pour terminer l’histoire de cette Yellow Bird noire, son proprio ne l’a revendue que l’année dernière lors d’une vente aux enchères de RM Sotheby’s. Affichant seulement 52.200 km au compteur, elle a changé de main pour plus d’1 million de $. Sacré oiseau !

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 23

'89 Ruf CTR Yellow Bird... noire - L'oiseau qui valait 1 million 24

© RM Sotheby’s