Blasphème ! Chip Foose a osé s’attaquer à l’icône anglaise pour sortir un engin binaire. Oui, sur ce genre d’engin, les modifications ont rarement de juste milieu. Soit on aime, soit on adore ! Et ça n’a rien à voir avec les gouts, mais plus avec un concept en voie de disparition de notre côté de l’Atlantique, surtout dans le milieu de la bagnole… l’ouverture d’esprit !

#SEMA 2019 : Jaguar Type E par Chip Foose 1

Chip est parti d’une Jaguar Type E série 3 de 1974 sur laquelle le proprio lui a donné carte blanche pour se lâcher. Et comme à son habitude, le roi du custom a alors tout tombé, tout désossé et n’a pas hésité à modifier, voir même  reconstruire tout ce qui lui semblait nécessaire.


Tout a été revu, de la suspension aux feux, des ailes au capot, des pare-chocs à la calandre et même le support de plaque d’immatriculation arrière à eu droit à son style Foose made ! La capote du cabriolet a été purement et simplement virée et le pare brise s’est retrouvé plus incliné vers l’arrière. Les ailes sont désormais remplies avec du 19′ chromé avec un dessin signé Chip là aussi. Une fois finie, la caisse a reçu une robe réalisée sur mesure, nommée Palm Copper.

#SEMA 2019 : Jaguar Type E par Chip Foose 5

#SEMA 2019 : Jaguar Type E par Chip Foose 6

Dans l’habitacle, c’est sobre, classe, en cuir marron, avec un tableau de bord maison, nouveaux compteurs et volant bois avec branches chromées.

#SEMA 2019 : Jaguar Type E par Chip Foose 7

#SEMA 2019 : Jaguar Type E par Chip Foose 8

Enfin sous le long capot de l’anglaise, le V12 de 5.3l a du laisser sa place à un bon V8 LS3 Chevrolet. Ah on ne les refera pas ! 525 ch hurlants à travers une ligne MagnaFlow sur mesure.

#SEMA 2019 : Jaguar Type E par Chip Foose 9

#SEMA 2019 : Jaguar Type E par Chip Foose 10

Une touche de restomod, une touche de custom, un peu de hot rod et on obtient une Jaguar Type E 100% Foose… qui ne laissera pas indifférent !

#SEMA 2019 : Jaguar Type E par Chip Foose 11

© Le gars qui a pris les photos !