Aujourd’hui les gars, on va parler de la Thema 8.32. Une caisse qui va servir de vaisseau amiral pour Lancia, le constructeur star des rallyes. Vous allez voir qu’elle envoie du très lourd, mais pas forcément là où on l’attend… Ceintures !

Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 1

Et vous allez sûrement vous demander pourquoi on vous cause de cette placide berline italienne. Parce qu’on est certainement pas les premiers sur la toile à évoquer le sujet. En plus, elle est ni shootée par-terre, ni gavée à la sauce turbo. Et comme vous êtes chez DLEDMV, vous savez qu’on est toujours très sages. On déteste bousculer l’avis des puristes… ‘Vous inquiétez pas, ça va bien se passer !


Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 2

Déjà, les moulins qu’elle recevait étaient quand même loin d’être dégueulasses. On avait du 4 cylindres bien énervé, et du V6 (PRV puis le fameux Busso) qui ne demandaient qu’a rugir. En soit y’avait largement de quoi en rester là. Mais non. Sur conseil d’un importateur français, Lancia et Ferrari ont souhaité renouveler leur partenariat. Après la Stratos, la Thema allait être le nouveau terrain de jeu de la marque au cheval cabré.

Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 3

Parce que quand on a un V8 3.0L de Ferrari 308 sur ce genre de caisse, on a envie de mettre dedans. On sait qu’on est là pour en profiter dès qu’une ligne droite ou un tunnel innocents se présentent. Envoyer quoi ! Faire claquer les rapports de la boîte 5, avec les 215 bourrins qui n’attendent que ça ! Mais le train doit, en plus de supporter le poids du V8, transmettre toute la cavalerie aux roues avant. Ah et aussi guider la voiture !

Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 4

Faut être réalistes les gars. La Thema, ça reste une traction… Même avec ses freins de Delta Integrale et ses triangles renforcés. Du coup, se faire plaiz’ avec cette caisse, c’est un peu comme vouloir se faire la femme du boss, c’est tentant de vouloir taper dedans violemment, mais attention à pas laisser de traces, parce qu’après ‘faut assumer…

Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 5

Le plus frustrant dans tout ça, c’est que Lancia disposait de la technologie et du savoir faire pour produire l’une des caisses les plus emblématiques de l’époque, la Delta Integrale. C’est dans l’nom hein, In-té-grale. Imaginez la Thema avec 4 roues motrices, on aurait vraiment eu une machine de guerre ! Pas étonnant d’ailleurs qu’ils aient dégonflé le V8 en lui foutant un vilebrequin à 90° plutôt qu’en Flatplane. Ça vous dit rien ? Faut suivre les gars, Rémi vous a déjà tout expliqué ici !

Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 6

Donc si on résume, cette Thema 8.32, c’est costard-queue de pie dehors, champagne et petits fours dedans, le tout relevé à la sauce Modène. Un vrai sleeper ! Ah oui, y’a des détails sympas, comme les compte tours Ferrari, ou encore le béquet rétractable. Il vous apportera 30 kg d’appui passé les 220 km/h. M’enfin, s’il veut bien fonctionner, n’oubliez pas qu’on cause quand même d’une italienne conçue dans les 80’s !

Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 7

Alors on achète ou pas ? Ça vous dit de vous balader avec une version reconnaissable uniquement par les initiés (le badge 8.32 notamment, pour 8 cylindres et 32 soupapes) ? Et de poutrer 50% de tout ce qui roule au feu rouge ? Alors allez-y ! C’est original, fun, et bordel ce volant orienté à la supercar, ça fait vraiment son petit effet. En revanche, apprenez l’humilité, parce que si vous comptez faire le beau en montagne, choisissez bien votre adversaire ou laissez tomber !

Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 8

La 8.32, on en a bien discuté à la rédac’ de DLEDMV, et avec le boss on est plutôt d’accord. Cette caisse déboîte, fallait avoir le cran de jeter un pavé dans la mare, surtout en 1986. Mais la frustration, c’est qu’elle reste une putain de traction. Au final l’affaire, c’est un peu comme la bombe atomique que tu croises dans une soirée. Tu commences à tchatcher, le courant passe bien, elle te fait clairement comprendre que ce soir, c’est ton soir. Et au moment où tu te lances pour conclure, elle te lâche une bonne grosse caisse des familles. Un truc sale. C’est frustrant ouais. Mais malgré tout, ça deviendra peut-être une bonne copine !

Lancia Thema 8.32 de 1991 - Costard, champagne... Et frustration ! 9

 © RM Sotheby’s