Adorant les moutons à 5 pattes, j’étais obligé de vous parler de Spyker : grâce à ce splendide Targa, c’est chose faite ! Des palanquées de petits constructeurs ont voulu se faire une place sur le marché de la supercar, mais la marque Hollandaise sort vraiment du lot. Au lieu de choisir la perf pure comme stratégie marketing, ils ont choisi le style !

Spyker

Oui, cette Spyker a bien un passeport Néerlandais. Pourtant quand on pense Pays-Bas, plein de trucs viennent à l’esprit, le gouda, la weed, les dames en vitrine… Mais sûrement pas l’industrie automobile ! Et pourtant le plat pays en a fait des caisses, et de la DAF Variomatic à la Donkervoort D8 en passant par cette Laviolette, toutes ont un p’tit coté WTF.

Spyker


Et c’est le gros point fort de cette Spyker : son style complètement décalé ! Ses lignes générales d’abord, toutes en rondeurs, détonnent dans le paysage. Là où la concurrence semble puiser l’inspiration dans les chasseurs furtifs de l’OTAN avec des lignes acérées et appendices agressifs, la C8 elle rappelle plutôt les caisses de compète des 60’s avec ses courbes suggestives.

Spyker

Ce coté vintage ou kitsch, selon que l’on aime ou pas, va bien au delà du design général. On remarque que les parements font appel au chrome plutôt qu’au carbone, matériau un peu désuet qu’on a plus l’habitude de rencontrer sur des muscle cars que du sur des GT ! Mais visuellement l’idée est top, le contraste des pièces clinquantes avec la teinte sombre lui donne un aspect précieux, exclusif…

Spyker

Comment louper les magnifiques jantes : les branches sont en fait une série d’hélices bipales de vieux coucous ! Un clin d’œil au logo de la marque, lui même clin d’œil à l’histoire de Spyker : fusion d’une roue et d’une hélice. Lien plus commercial qu’historique, les créateurs ayant racheté  les droits d’une marque éteinte comme il y en avait beaucoup début XXème siècle : partageant leur savoir faire entre aviation et automobile haut de gamme.

Spyker

Lorsqu’on lève les portières en élytres, la filiation aéronautique vintage devient encore plus évidente. L’habitacle fait la part belle à des matériaux oldschool, cuir matelassé ou alu bouchonné, on se croirait vraiment dans un cockpit des années folles ! L’ambiance délicieusement rétro et la finition incroyable, matez un peu les commodos, aérateurs, ou encore le pédalier et la tringlerie du levier de vitesse !

Spyker

C’est superbe, Spyker a vraiment frappé fort en créant une ambiance unique, mixant look nostalgique et techniques modernes… À part Pagani, rares sont les constructeurs à offrir du cousu main de ce genre ! Cerise sur le gâteau, l’habitacle hyper lumineux de cette version Targa met bien en valeur la qualité du boulot ! Enfin, c’est top tout ça, mais techniquement elle vaut quoi cette Laviolette ?

Spyker

Et bien là on change carrément d’ambiance, ne vous méprenez pas : sous ses airs de joujou vintage pour bobos en mal d’originalité, la Spyker C8 est une redoutable supercar ! Le cœur de la bête est un bon gros V8 4.2 litres d’origine Audi qui sort 400 poneys. Associé à une boite manuelle Getrag 6 rapports c’est largement suffisant pour envoyer une caisse d’à peine 1,2 tonnes tutoyer la barre des 300 !

Spyker

Le bouilleur teuton prend place dans un châssis alu avec suspension triangulée. Koni et Eibach fournissent la suspension tandis qu’AP Racing s’occupe de stopper l’avion. Sous son style un peu baroque, la Spyker cache une redoutable sportive. D’ailleurs pour prouver qu’elle n’a pas que de la gueule, une Laviolette ira décrocher une 5ème place en GT2 au Mans 2009 !

Spyker

Unique cette Spyker, entre son style de dandy précieux et sa faculté à distribuer des patates de forain dans la bagarre, je la verrais bien aux mains de Lord Brett Sinclair dans un reboot d’Amicalement Votre moi !

Spyker

©Bringatrailer.com