Attention, Alexandre revient ! Et comme d’habitude, il est pas là pour faire de la figuration. Non content d’avoir créé son unique Dodge Charger de drift, il revient chez nous avec sa Delorean V8 au moins tout aussi barrée que sa Muscle Car. Convecteur temporel activé, 88 mph, c’est parti !

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 1

Ce que j’aime bien avec Alexandre, c’est qu’il a des idées complètement folles. Bon en soit c’est pas le seul, sauf que lui il se démerde pour les rendre réelles. “Eh les gars, je vais prendre une Delorean, caser un V8 à l’avant, et faire du drift avec !”. En général, c’est à ce moment que vous regardez son verre, et checkez vos oreilles pour voir si vous avez bien entendu.

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 2


Et venant du loustic, y’a pas erreur sur la marchandise. Cette caisse étrange pour lui, c’est un peu une thérapie. Comme un paquet d’entre nous, il a flashé dessus en mattant les aventures de Doc et Marty dans Retour Vers le Futur. A 18 ans, il cherche à en acheter une, à l’époque où on pouvait en trouver pour pas trop cher. Sauf qu’il écoute les gens, et les gens lui disent que c’est une merde. Parti sur d’autres projets, mais un peu frustré de ne pas avoir eu sa Delorean, il a eu envie de se rattraper.

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 3

Et vu que tout le monde lui avait dit que c’est une merde, il a décidé d’en faire une caisse qui déboîte. Contrairement à beaucoup d’autres, lui il a quand même pris le temps d’en récupérer aussi une d’origine et de voir ce que ça vaut vraiment. Eh ouais les gars, faut toujours se faire son propre avis ! Alors il nous explique que c’est pas sur un parking qu’on va topper les 88 mph (141 km/h) mais plutôt sur autoroute dégagée, et que pour y faire tordre du cul ben… Faut y aller ! Pas étonnant que certains y mettent une légère prépa turbo !

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 4

Mais surtout d’un point de vue mécanique, c’est soit ça roule nickel et tout va bien, soit t’as des problèmes, et là c’est la fin. La caisse n’est pas très bien conçue, et du coup, s’impose le choix de recréer complètement la Delorean pour en faire une bagnole de drift, une vraie. C’est grâce a ses sponsors qui l’ont suivi dès le départ que le projet a pu voir le jour.

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 5

D’entrée, la caisse est séparée de son châssis qui partira faire le bonheur d’une Delo mal en point. C’est la même pour le moteur, et la plupart des autres éléments d’origine de la voiture. Un nouveau châssis tubulaire est créé, intégrant un train arrière de BMW E39 Touring et un train avant issu de base d’une Ford Mustang, mais profondément modifié sans coupelles ce qui fait que l’angle est fixe. Les suspensions arrivent de chez Ceika, et l’ensemble repose sur 4 jantes de chez Govad.

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 6

Alors arrêtons-nous un peu sur ces jantes. Vous pouvez remarquer qu’elles reprennent le design des jantes originales de la Delorean. Mais elles sont un peu plus grosses puisque c’est du 17. Si vous en cherchez pour la votre, ça risque d’être compliqué puisqu’elles ont été créées spécialement pour la Delorean d’Alex, elles sont taillées dans la masse, et le set est donc unique !

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 7

Bon, vous vous demandez sûrement ce qui se trouve à la place du PRV original ? Des radiateurs d’eau, d’huile, de DA, et le réservoir. Hein ?! C’est pas avec ça qu’on avance ! Ouais, on va arrêter de vous teaser un truc que vous avez déjà vu, le moteur se trouve désormais devant ! L’intérêt ? Mettre du poids sur l’avant pour favoriser le transfert de masse, donc “faciliter” la mise en dérive, car avec une masse qui se trimballe derrière et rien sur l’avant c’est… Un peu la misère !

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 8

D’après Alex, c’est une des deux seules modifs au monde où une Delorean se retrouve avec son bloc à l’avant. C’est donc un V8 LS 6.2L issu d’une Chevrolet Camaro qui sort actuellement 400 ch, aidé par une gestion Fueltech et un magnifique collecteur d’échappement sur mesure by Bloodmotorsports.

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 9

Dedans on retrouve un rollcage complet avec deux baquets, une colonne de direction sur mesure ainsi qu’un frein à main hydraulique et un Pedal Box de chez OBP. Bien-sûr Alex s’est laissé aller à quelques fantaisies comme un convecteur temporel ou encore un tableau de bord de l’espace temps ! Dehors… Mais dehors putain ! C’est la Delorean la plus violente que j’ai vue ! Un kit large sur mesure prend place, avec une lame avant et un béquet à la duck-tail dessiné par Corsa 801 vient rendre l’ensemble plus méchant. On trouve même le support de Overboard !

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 10

Bon Dieu ! C’est peut-être l’une des caisses les plus folles qu’on ait vu passer ici. Alex n’a pas encore fait grand chose avec, mais rien que la création de ce truc du turfu est un délire de dingue en soit. C’est lors d’Hyperdrive qu’il a décidé de lancer le projet et la ramener en France. Fait surprenant, beaucoup de gens n’ont jamais vu cette caisse rouler, et beaucoup pensent que c’est une création pour le film ! Alex se faisait donc suivre quand la voiture était d’origine car les curieux voulaient des infos. J’espère qu’ils ne voulaient que des infos hein…

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 11

Pour l’avenir (ça me fait vraiment délirer de dire ça concernant cette caisse), Alex prévoit de forger le bloc pour qu’il puisse gagner en fiabilité et aller chercher les 500 ch. Ici pas de prépa avec suralimentation, juste pouvoir taper du rupteur en masse pour faire le show sans tout casser. Cette caisse est une caisse de show, pas pour la compèt’. Un vrai truc fun en fait ! Il aimerait bien l’emmener au salon de Tokyo car les japonais sont de vrais fans de ce genre de prépas mais aussi retourner à Goodwood avec et pourquoi pas refaire Hyperdrive en Delorean ?! Alex ne se fixe pas de limite, et il a bien raison.

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 12

Il prévoit aussi de monter a Dunmury au sud de Belfast, là où elle a été créée afin de pourquoi pas la rouler sur la piste d’essais de l’époque, et ça, ça pourrait être carrément cool. Alex souhaite d’ailleurs remercier tous ses sponsors qui ont permis au projet de voir le jour, mais surtout Bloodmotorsport qui a été assez taré pour mettre en forme ce qu’Alex avait en tête, et bien sûr sa chérie qui le suit dans ses délires ! Sans elle, il n’aurait pas pu aller au bout, et il a hâte de pouvoir partager ce projet et vivre de vraies expériences humaines car le précédent lui a déjà permis de vivre des choses incroyables.

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 13

Nous on tient à le remercier aussi chaleureusement de nous faire partager ses délires, mais aussi Anthony qui est le proprio de la seconde Delorean qui apparaît sur les photos et qui vous permet de prendre toute la mesure du projet d’Alex comparé à une voiture (presque) d’origine. Elle a aussi une sacrée histoire que vous allez découvrir très prochainement… Et un énorme Big-Up a notre super Jay Juste un Reflex, qui nous permet de sublimer ces bagnoles pour que vous en preniez plein les yeux à chaque article !

La Delorean DMC 12 V8 d'Alexandre Claudin - Appelez-la Outadrift ! 14

© Jay Juste un Reflex pour DLEDMV