La Mercedes 560 SEC, j’vous l’ai collée à toutes les sauces… jusqu’à la drifteuse swappée en 2JZ et même en cabriolet ou en break. Je frôlais l’indigestion à force… jusqu’à c’que je tombe sur cette version AMG. D’habitude, une fois badgé AMG, le gros coupé teuton prend du muscle pour devenir bestial. Sauf qu’il existe aussi un kit soft… qui finalement le rend toujours aussi séduisant !

'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 1

Chez AMG, le coupé Mercedes 560 SEC, on l’appelle plus communément “Wide body“, comprenez par là qu’il voit son V8 passer en 6.0 l mais aussi qu’il est équipé d’extensions d’ailes “carrées”, à l’image des sportives des 90’s comme les M3 E30, Delta HF Integrale, Escort Cosworth ou Audi Ur Quattro. Ainsi armé, le coupé devenait impressionnant, alliant un physique bestial avec 385 ch sous le capot. AMG revendiquait les 300 km/h… et même si aucun des 50 exemplaires n’a jamais été capable de dépasser les 270 km/h, en 1990 et avec plus de 1800 kg sur la balance, ça envoyait du pâté !

'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 2


'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 3

Mais pour ceux qui voulaient s’la péter en 560 AMG sans forcément cocher toutes les cases des options, le préparateur allemand proposait aussi un traitement plus soft… sans pour autant en faire une AMG au rabais.

'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 4

Oubliez les extensions, ici le client se satisfaisait d’un kit plus classique composé de pare-chocs avant et arrière avec lèvres intégrées ainsi que de bas de caisse. C’est discret mais ça fait le job en apportant une légère touche sportive qui colle bien avec le statut premium du gros coupé teuton. Dans les ailes, les Penta en 16″, chaussées en Yokohama de 225/55, font un peu roulettes de caddie ! La faute à un gabarit XXL qui se serait peut être mieux accommodé de jantes en 17″. Notez que les pare-chocs sont aux normes européennes, la classe ultime de l’autre côté de l’Atlantique… tout comme les phares avec leurs lave-phares adaptés au format, tellement plus classes que des buses escamotables qui viennent leur cracher dessus ! Pour en finir avec le look, la robe Pearl Gray métallisée pose les jalons et continue d’amplifier la discrétion de l’engin sans pour autant renier l’esprit du SEC.

'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 5

'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 6

Sur le châssis, là encore c’est AMG qui fournit les combinés amortos – ressorts. C’est plus bas, plus raide, mais n’allez pour autant chercher du sport. C’est juste mieux maintenu et si ça limite l’effet bateau du gros bébé de presque 2 tonnes, ça ne change pas les lois de la physique. D’autant plus que le V8 est laissé stock, même pas un filtre ou une ligne pour le libérer ! 280 ch et 430 Nm de couple, bridé par une boitoto 4 vitesses aussi réactive et sportive qu’une limace. Donc préférez vous la jouer pépouze en mode cruising, là, y’aura largement c’qu’il faut…

'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 7

Ne reste plus qu’à enfiler les Ray Ban, la chemise à fleurs et on se vautre dans le cuir en profitant de la sono pilotée par un autoradio 10 CD Becker… Histoire de se rappeler qu’il a laissé un bon gros billet du côté d’Affalterbach, le “pilote” profite d’un volant et de compteurs AMG.

Alors j’vais vous dire, si c’est pour rouler les yeux rivés sur la droite à la recherche d’un flash, autant se la couler douce, le coude à la portière, au volant de ce coupé Mercos. D’autant plus qu’en terme de classe et de caractère, aucun SUV ou coupé moderne ne lui arrivera à la cheville. Et quand vous saurez que ce 560 SEC AMG s’est vendu 14000 € il y a quelques mois (pour moins de 50000 bornes), y’a pas à tortiller et s’poser mille questions non ?!

'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 8

'88 Mercedes 560 SEC AMG - Full options... pour quoi faire ? 9

© Dcusulos123 via BaT

a z e e e e e e e e e e e e e e e e e e e e e e e e