Porsche 911 K20 Swap… En Vtec Turbo ! 11



Ah, celle là, elle devrait en fâcher pas mal… C’est malsain vous avez remarqué ?! On se délecte à l’avance des hatters qui vont venir déverser leur théorie restrictive et nous expliquer que “non, vraiment non” ! Il n’empêche que cette Porsche 911 elle embarque dans son sac à dos, non pas un Flat aircooled, encore moins un V8 débordant de couple, mais un roturier et japonais K20 Vtec accompagné d’un turbo… 

Je pense que pour beaucoup de Porschistes, même des fans de outlaw, Scott Girondo vient de prendre la 1ère place de leur liste des personnes à qui il faut arracher les ongles et les dents à coup de pince rouillée ! Personnellement, ce genre de considération, j’me les carre dans la partie de mon corps qui ne voit jamais la lumière ! Le mec il fait comme il veut… Mais, je ne peux m’empêcher de chercher à comprendre comment il a bien pu pondre cette idée !

Même si tu craques pour une 911 de 82 à restaurer, la logique humaine voudrait que tu lorgnes du côté des bloc Porsche, ou du moins, du côté de la famille. Mais là non. Scott s’est fait les armes sur des Honda, différentes Civic et CRX… A côté, il court en Time Attack au volant d’une Lancer Evo VIII shootée à 500 ch. A croire que le sushi a définitivement eu raison de lui ! 

Donc quand il doit trouver un bloc pour sa 911 de 82, il s’oriente logiquement vers un… V8 ! Donc rapidement il trouve, achète et monte un block Chevy sous le capot de sa Porsche. Mais rapidement, il se rend compte que ce n’est pas son truc et que le caractère du V8 ne colle pas à celui de la grenouille allemande. Une 911, ça doit hurler, prendre des tours et devenir hargneuse au fur et à mesure que l’aiguille du compte tours se rapproche de la zone rouge. Et c’est à partir de là que les fils se sont touchés et que le cerveau de Scott est passé en surchauffe.

En même temps, l’idée de base est plus que fondée. Oui, une 911 doit prendre des tours, en hurlant, et devenir de plus en plus bestiale une fois partie à l’assaut des régimes élevés. Du coup, il va opter pour un K20A2 (Le 4 cylindres de la Civic Type R EP3 et la RSX Type S américaine) sur lequel il va greffer un turbo Garrett GTX 3076R et une gestion Hondata. Tout est revu et au fil le 4 cylindres sort 468 ch. 

C’est pareil au niveau châssis qui reçoit une grosse partie des liaisons et suspat’ de la GT3 ainsi qu’un freinage emprunté à un Cayman S de 2008. Le tout est renforcé par un arceau.

Tant qu’on est dans l’habitacle, Scott a tout vidé, posé des baquets Bride avec harnais, un jeu de pédalier et reposes-pieds en alu, tout comme le bas du tableau de bord et les contres-portes. Tout est orienté vers les perfs et l’efficacité… Scott a gardé le feeling des monstres de time attack. 

Et c’est pareil au niveau de la gueule. Le look est désormais celui d’une RSR, muscles, prises d’air, aileron de 3.8 RS, lèvre inférieure, intercooler en façade et le tout recouvert en noir brillant… on la croirait presque sobre et discrète ! Seuls les phares à LED apportent une touche de modernité. Enfin chaque aile est maintenant remplie par des bestiales HRE. 

A l’arrivée, ben ça passe… même avec la boite G50 ! Et ça plutôt l’air d’envoyer du lourd… en même temps, les watts sont là, le couple aussi (Merci de turbo… parce que sans lui, le K20… enfin vous voyez quoi ?!). Alors même si les Porschistes vont avoir du mal à s’en remettre, la caisse a atteint son objectif, faire parler d’elle et servir de show car pour le shop de Scott.  

© Because Daddy & EATSLEEPRACE – Super Street Online via Arlen Liverman 



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 commentaires sur “Porsche 911 K20 Swap… En Vtec Turbo !