Volvo 480 Williams – Plus t’en mets… 4



On vous a presque jamais parlé de la Volvo 480. ‘Faut dire que ça court pas les rues. Enfin si j’ai la chance d’en avoir une à 300 m de chez moi. Ouais on s’en branle un peu de ma vie. Mais bon tout ça pour dire qu’elle a une p’tite gueule sympa ! D’ailleurs, sous le capot ça devait déménager à la sortie ! Ah non ? C’était pourri ? Des veaux ? Mais ça, c’était avant !

Déjà si on faisait un p’tit point sur la 480 ? Ouais elle vous à tapé dans l’œil, elles font toutes cet effet là ! Présentée à Genève en 86, le coupé Volvo met les pieds dans l’plat. On passe de gros parpaings suédois propulsés à un petit coupé compact produit aux Pays-Bas et en mode traction. C’est la révolution chez Volvo. C’est un peu comme la grosse au lycée. Celle que tu retrouves 10 ans après et que tu reconnais pas, c’est devenu un canon ! 

La 480, c’est donc un petit coupé avec un design inspiré de la P1800 break de chasse, avec des phares pop-up et des moulins… Renault. Eh ouais les mecs, les alliances ça fait pas toujours du bien. Au programme le 4 pattes 1.7 est décliné en atmo ou avec l’ami Garett T2 ou un 2.0l. Mais bon ça aide pas non plus à dépasser les 120 cv… Pas de quoi aller effrayer d’la bombinette hein !

C’est ce qu’a du se dire Fraser. Sa 480 ES, il voulait qu’elle envoie gros temps. Comment qu’on fait dans ce cas ? Non les gars, pas l’escargot, z’ont déjà essayé… Mais un swap pardi ! Et que puiser de mieux dans la banque Renault qu’un des moulins les plus pétillants ? Le F7R. Comme ça, ça doit vous parler autant que si je vous parle le la référence du dernier sex-toy de chez J&M. Mais si je vous dis 2.0l de la Clio Williams… Ça y est ça vous parle ! En fait c’est le même bloc à la base de la base, donc ça rentre comme papa dans maman un soir de fête !

C’est du lourd, on passe quasiment à 150cv. ‘Tendez les gars ça s’arrête pas là ! Notre écossais lui à dégagé l’admission, pour lui coller deux double Jenvey 45 DCOE et une grosse pompe à essence. On la joue à l’ancienne ! Avec sa ligne inox en 57, l’ensemble sort 208 cv et 230 Nm. Un set d’amortos de chez Gaz Gold  s’occupe de poser la caisse et c’est 4 Ronal Aero 16 qui finissent le style sleeper sympa.

Ah non ! Le badge Williams posé au cul donne vraiment l’aspect d’une caisse qui aurait pu sortir des chaînes de prod’. D’ailleurs, l’hiver dernier Fraser à tout démonté et tout refait.  La prochaine étape c’est d’améliorer encore la caisse avec une meilleure boîte et un différentiel à glissement limité. Attention Rémi, v’la une sérieuse concurrente de ta 208 ! C’est vraiment du beau boulot, vous trouvez pas ?! Retrouvez Fraser sur son compte insta @cranna21 !

© Fraser Cranna, Calum Editing & Signatures éventuelles



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Volvo 480 Williams – Plus t’en mets…