Spring #5 : La Lancer de Thomas et la Civic de Sampra – Les deux geishas



Chers lecteurs, chères lectrices : De l’essence dans mes veines passe la vitesse supérieure et vous en offre deux pour le prix d’une ! Oui je sais, ça fait beaucoup d’un coup. Mais n’ayez pas peur, prenez un truc frais à boire, un peu de glace pourquoi pas et ça devrait passer. Au pire vous ferez une pause entre les deux. Aujourd’hui on s’occupe de deux japonaises. Faites pas les timides, moi non plus j’ai jamais eu très envie d’une japonaise (enfin pas au point d’entrer dedans), mais il faut s’ouvrir à de nouvelles expériences ! Faudrait pas mourir con. Allez, laissez moi introduire…

Une Civic bien sûr ! Je veux dire, si tu veux te faire une japonaise, commence par là, c’est la base. La petite Ek4 édition F1 de Sampra (je savais même pas que ce prénom existait…) se plie à toutes les bonnes coutumes japonaises :  elle est pas haute (tu m’étonnes, elle est même tapie au sol car posée sur du combiné Weitec), elle fait attention à sa ligne (et quelle ligne ! SRS full inox et décata s’il vous plait !), et bien entendu, elle gueule fort et aiguë (1.6l Vtec, 160 licornes asiatiques et 8500 tours de bonheur) !

Comme toute japonaise qui se respecte, elle prend soin de se chausser correctement également puisque des Japan Racing 3 viennent remplir ses 4 trous ! Je parle des arches de roues bande d’immondes pervers ! De toute façon, je vois pas trop où se situerais le quatrième trou… Quoi qu’une bonne pénétration nasale, ça peut s’envisager. Mais je m’égare. L’intérieur est d’origine, (j’y aurais bien vu un vagin en carbone moi…) tout comme le freinage (espérons que le frottement ne la fera pas surchauffer).

Bon ! Vous voyez que c’était pas si dur ! Vous avez encore du jus ? Alors on se fait la deuxième.
La Lancer de Thomas ! Alors bon, concernant les coutumes japonaises, pour la taille et les chaussures, pas de soucis. La Mitsu’ est posée sur du combiné fileté D2, et chausse de superbes Japan Racing 25. Les étriers, les sigles et les goujons sont repeints dans un bleu brillant aux reflets un peu chelous que je nommerai arbitrairement “Bleu Fukushima”. J’adore la culture japonaise… On retrouve du bleu à l’intérieur également.

Par contre les gars, je dois vous avouer un truc. Hem… Ben vous savez quand on a parlé des japonaises qui gueulaient fort et aiguë ? Ben celle là ne gueule pas tellement puisqu’elle tourne au carburant de l’enfer. Ouais, c’est un 2.0 D-ID. Mais bon, Thomas avait besoin d’une monture dans laquelle il puisse tirer fort sans qu’elle ne suce trop. Puis s’il a besoin de faire du bruit, il a installé un klaxon de 115dB comme ça au moins… Il a tout de même monté une ligne inox et une sortie qui viennent de chez Akrapovic. Vous n’y verrez peut être pas d’intérêt, mais le mec se balade déguisé en Pikachu sur un Spring Event, partez du principe qu’il ne réfléchit pas comme nous…

Le Pokémon nous a d’ailleurs demandé de transmettre ses remerciements à Mihel et Jonathan, et nous a fait bien marrer quand il nous a raconté que sa caisse était restée coincée pendant 3 mois en concession après s’être fait rentrer dedans par un poids-lourd. Probablement une lesbienne bodybuildeuse avec de l’essence dans les veines qui n’a pas supporté de voir une Lancer qui tournait au gasoil…

Sampra lui, remercie Tox et Thomas (celui du dessus je crois…) pour l’avoir aidé à refaire capot, pare choc, lame et portières quand il s’est fait rentrer dedans par un diesel. Et nous a confié avoir fait 16 heures de route pour aller chercher sa caisse en Suisse parce qu’un camion s’était renversé. Moi je soupçonne que tout ça se soit passé au même moment, genre un camion se renverse, percute la Lancer Diesel qui est projetée sur la Civic de Sampra qui est bloqué pendant 16 heures et doit refaire toute sa carrosserie…                   

Quoi qu’il en soit, on se sera bien marrer avec ces deux là, et on a même pu faire une photo avec les caisses de Mihel et de Quentin. Ouais ! La prochaine fois, je vous prépare un plan à quatre !

©DLEDMV Via KΩS Photography & Char Ly


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.