On a tous un jour imaginé le délire de rouler sur la route en caisse de compet’. Débarquer à la boulangerie le dimanche matin au volant d’un proto du Mans ! Oui parce que votre femme elle râle quad le pain a refroidi le temps de rentrer à la maison. Eh bien vous allez pouvoir la rassurer, je vous ai trouvé une Ferrari 575 GTC… homologuée route !

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 2

Ce qui est marrant, c’est que le délire de la caisse de course adaptée à la route, ça a quand même existé, et il n’y a pas si longtemps que ça. Jusqu’à la fin des 70’s, avant que l’automobiliste ne devienne la bonne grosse pompe à fric de nos gouvernants, on sortait sa bagnole du garage, on se rendait sur le circuit ou au départ d’un rallye, on courait, et une fois la ligne d’arrivée franchie, on  rentrait à la maison au volant avec la coupe posée sur le siège passager. Le sport auto était encore accessible, et permettait même aux amateurs doués de se faire remarquer.

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 3

Jusqu’à la fin des 90’s, les règlementation GrB, GrA puis GT1 ont donné naissance à des stradales tout juste disciplinées, mais surtout fiabilisées. Si les 205 T16, Delta S4 ou Audi Quattro ôtaient leur jogging pour passer de la course à la route, les Porsche 993 et 996 GT1 ou Mercedes CLK GTR , poussaient le concept au bout du bout, et faisaient basculer le milieu de la supercar dans celui de l’hypercar.

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 4

Et comme il faut toujours aller plus loin que loin, a delà des habituelles versions compet’, les ingénieurs ont alors imaginé des voitures de course mais exclusivement réservées aux journées gentlemen drivers en étant éligibles par aucun règlement. Ferrari FXX, FXX K, 599 XX, McLaren P1 GTR, Aston Vulcan… Des jouets de milliardaires ! Mais attendez… Vous croyez pas que les gars se sont simplement arrêtés là. Nooon ! Ils ont pris ces missiles sol-sol, leur ont greffé des clignos, des phares, des feux stop et ont réussi, dans certains pays et bien entend, pour des clients plus que fortunés, à les homologuer pour la route.

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 6

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 7

Voilà aujourd’hui la tendance la plus débile qu’on peut croiser. Des caisses 100% compet’, sans aucun compromis et qui ne s’embarrassent d’aucune notion de civisme pour aller chercher le p’tit à l’école. Et cette Ferrari 575 GTC (C pour Competizione) en est le parfait exemple… pas le plus extrême, m’enfin bon, aller à la boulangerie au volant d’une caisse capable de s’aligner en GT1 au départ des 24h du Mans… faut pas déconner non plus !

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 9

En attendant, la 575 GTC, c’est un V12 de 6.0 l qui balance sur ses roues arrière, la bagatelle de 605 ch perchés à 6000 trs accompagnés de 730 Nm de couple, le tout, via une boite 6 séquentielle. Châssis tubulaire et caisse en carbone pour un bestiaux aussi rigide que léger ! Avec 1100 kg sur la balance et un pedigree de compet, c’est explosion de nuque avec option tassement de vertèbres assurés. Abonnement chez l’osthéo obligatoire.

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 10

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 11

Dehors, la bête affiche sa robe Rosso Corsa et fait les présentations sans chercher à cacher ses origines. Diffuseur, aileron, prises d’air, kit GTC Evoluzione avec ailes musclées, side pipe, lames dans tous les coins, vitre fixes en polycarbonate avec persiennes… Les suspat’s sont prêtes à chasser la trajo, le freinage chaud pour encaisser les tours et les roues OZ Superturismo en magnésium montée sur centerlock, sont chaussées en Michelin qui n’attendent plus qu’à monter en température.

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 12

Dedans, ils ont simplement remis le tableau de bord de la version civile, la 575M Maranello. On retrouve un duo de baquets Sparco tendus de cuir et accompagnés de harnais 4 points, solidement fixés à l’arceau. Ne cherchez pas la clim ou quoi que ce soit d’autre. Pour le son, c’est concert de V12 en direct live !

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 13

Dans la lignée des Stradale d’antan, cette 575 GTC en oublie juste un chouill’ de polyvalence. Le cul posé sur du cuir ne suffit pas à en faire un monstre civilisé et docile. Le missile rouge reste difficilement utilisable au quotidien et ne cherche qu’une seule chose, l’attaque sans aucun compromis. Grosso modo, rien de plus que l’engin rêvé de tous les purs et durs…

Ferrari 575 GTC Stradale... Oui, ça veut dire street legal ! 14

© Classic Youngtimer Consultancy