Vous connaissez le “double effet Kiss Cool” ? Les chasseurs, le “Laaaaapin ouais“… toussa, toussa. Non ? Bon ben cliquez sur le lien je vous attends ! En tout cas, ce cab’ BMW 325i… devenue BMW 330i Turbo, c’est pareil. Avec elle, tu prends l’air… et tu prends l’air. Le genre d’engin qui te décoiffe… deux fois.

'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 1

Pour prendre l’air chez BMW, il va falloir attendre l’arrivée de la E30 pour que le constructeur ose enfin miser sur un cabriolet. Les pros répliqueront aussitôt, et la 328, la 507 ou encore la 2002 Cab’… ou les Baur ? Stop ! On va parler ici d’un vrai modèle, de vraies ventes, pas d’une diffusion anecdotique. Avec plus de 2,3 millions de ventes (toutes versions confondues) la E30 va devenir un best seller. Mais ce n’est pas pour autant que son succès la rendra banale. Fiabilité et caractère, la BMW E30 sait se montrer accessible, sans pour autant sacrifier le plaisir derrière le volant, surtout une fois devenue M3

'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 2


'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 3

Pour les fans de moquette apparente qui souhaitent entretenir leur bronzage, BMW va donc enlever le toit du coupé, et si ce n’est la rare M3, l’élite de la famille va s’appeler BMW 325i Cabriolet. Sous son capot, pas de 4 cylindres énervé mais le 6 en ligne de 2.5 l pour 170 ch et 222 Nm. Soyons clairs, pas de quoi en faire une sportive, même si le gazier a largement de quoi remuer la tôle et pour cruiser sur la Riviera ou devenir le king de la soirée, y’avait pas mieux.

'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 4

Eh bien avec le cab’ qui débarque, tout ça c’est devenu du passé en 2012. Pour être clair, j’ai du mal à comprendre pourquoi avoir pris un cabriolet pour se lâcher dans un tel projet. Si le côté “différent” est indéniable, je ne suis pas convaincu que la rigidité de l’engin ait encaissé le surplus. Parce que le gars, il y est pas allé au scalpel mais plutôt à la hache !


'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 5

Niveau gueule, c’est sobre. Un kit M3 a été installé, un vrai, en acier et pas en fibre, avec les extensions d’ailes carrées, les bas de caisses et les pare-chocs. L’éclairage est fumé, aussi bien les phares et clignos avant que les feux arrière. Calandre full black, robe full red et on finit sur un jeu de BBS RS en 17″ avec enjo’ gris et voile chromé. Chaussées en Advan Neova en 215/40, les plus observateurs d’entre vous auront déjà remarqué qu’elles sont en 5 trous… et pas en quatre.

'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 6

Une belles transition pour aborder le châssis… qui est devenu une sorte de men Best of à la Bavaroise ! Les trains avant viennent d’une M3 E36… à l’arrière c’est un 318Ti qui a donné ses organes. Le freinage s’appuie sur des disques de E36 mordus à l’avant par des étriers de 135i et à l’arrière par ceux d’une E34 Touring. Les plaquettes viennent du catalogue EBC avec flexibles en inox tressé. La direction vint d’un Z3 M, les combinés filetés réglables de chez Ground Control, les barres stab’ de chez Eibach et tous les silent blocks sont en polyuréthane.

'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 7

Si ça ne rend pas la caisse plus rigide, ça aidera à encaisser la charge du bouilleur qui a aménagé sous le capot… oubliez le M20B25, place au S50B30… le 3.0 l de la M3 E36 Ph1, greffé par les spécialistes de chez Motorcepts Performance. Et comme les 240 ch (modèle US) n’étaient pas suffisants, ils y ont rajouté un turbo Precision 6262 et une injection de méthanol AEM… mais aussi un ECU Megasquirt 3 de chez MSR Performance, un collecteur OBX et une ligne full inox, un intercooler et un radiateur Mishimoto Black ainsi qu’une waste gate avec blow-off valve TiAL… de quoi envoyer 500 bourrins et 650 Nm aux roues arrière via une boite 5 manuelle ZF accompagnée embrayage renforcé et d’un DGL.

Dans l’habitacle, les sièges en cuir d’origine ont laissé leur place à un duo de baquets Recaro noir avec couture rouge. Le volant Personnal affiche le même code couleur. Les compteurs VDO sont adaptés au nouveau pedigree et deux manos AEM ont poussé à l’embase de la console centrale. Une sono avec sub et ampli vient ajouter des décibels…

'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 8

A final, c’te BMW 325i Cab’ transformée en BMW 330i Cab’ Turbo M3 Look, doit quand même envoyer du pâté… après, j’irai pas parier sur elle pour un time attack ou un hillclimb ! Mais pour vous refaire le brushing, à mon avis, y’a pas mieux !

'88 BMW 330i Turbo Cab' M3 Look... Double Tap ! 9

© vlawzy via BaT