Sélectionner une page

Pour vous présenter Benjamin Barnouin, je dois faire attention de ne pas en faire trop, car du haut de ses 22 ans, faut le voir passer au volant de sa Clio RC5. J’vous l’dis y’a du talent et de la maitrise. Il va vite, très vite. Et en plus il kiffe les bagnoles… il méritait bien son #Petrolhead.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 1

Les jeunes talents en rallye sont nombreux. Mais ce qui fait la différence ne se joue pas forcément qu’avec le chrono. Elle se fait sur l’humilité, savoir accepter le temps d’apprentissage pour franchir les étapes et dompter la machine afin d’améliorer les chronos en évoluant pour grimper dans la hiérarchie et les catégories. Si tu veux aller trop vite, t’as de grande chance de finir dehors et de griller tes chances. Mais le rallye, c’est aussi la confiance en son copilote, l’entourage, l’équipe, les partenaires, les soutiens, les amis… et pour tout ça, Benjamin fait surement partie des futurs talents de demain. Il a déjà la vitesse, ne lui reste plus qu’à se forger l’expérience. En tout cas, en tant que DLEDMV Racer, on va le suivre dans cette passionnante ascension… en commençant par vous le présenter.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 2

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 3

Présente-toi en quelques lignes

Je m’appelle Benjamin Barnouin, j’ai 22 ans et je suis technicien agent dans le garage familial Renault aux Taillades (dans le 84 à côté de Cavaillon). Je suis passionné par les voitures et la mécanique depuis ma plus jeune enfance.

Quel est ton palmarès ?

2 victoires de classe avec la Twingo et deux victoires de classe et groupe avec la Clio RC5.

Parmi ce dernier, la victoire ou la course qui t’a le plus marqué ?

Ma dernière course au volant de la Twingo R2, juste avant de la vendre. Le rallye de l’Ardèche où je claque des temps dans le top 10. On a vraiment pris un plaisir énorme tout le week-end et je pense qu’on ne pouvait pas aller plus vite avec cette Twingo. J’avais atteint les limites de ma voiture, la suite logique était donc de passer à la Clio RC5.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 4

Pourquoi et comment en être arrivé au sport auto ? 

Mon père a fait du rallye, donc dès mon plus jeune âge j’ai été bercé là dedans. C’est devenu une véritable passion ! J’ai aussi eu la chance d’être toujours parfaitement soutenu et accompagné.

Présente-nous ton activité

Le rallye est une course sur route fermée où on doit se battre contre le chrono, mais surtout se faire plaisir. Pour ça, il faut passer par l’étape des reconnaissances où je retranscris à mon copilote toutes les spécificités de la spéciale. Les angles des virages, les distances, les repères, les pièges, la vitesse… Tout ça pour dire que le rallye, malgré les apparences, est un sport d’équipe. Car au delà du pilote et du copilote, il faut aussi compter sur l’assistance et l’équipe qui nous accompagnent et qui font vraiment un boulot de titan entre la préparation avant course, les essais et le jour J où ils travaillent d’arrache pied sur les réglages de la voiture pour la rendre à notre gout et surtout prévenir les risques de casse pour que la voiture soit le plus fiable possible.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 5

Parle-nous de tes partenaires et de ceux qui t’accompagnent

Mes partenaires et sponsors sont
– L’entreprise Reynier TP
– Detect Eau
Gambus Enseignes
Lionel Bernard plombier chauffagiste
GN Immo
Les paniers de Didier
et DLEDMV qui nous suit et partage nos résultats.
Je les remercierais jamais assez pour tout ce qu’ils nous apportent pour nous permettre de vivre à fond notre passion qui est très couteuse. De plus j’ai la chance d’avoir des partenaires très présents qui me soutiennent et me suivent peu importe où je vais. D’ailleurs, ce ne sont plus vraiment des partenaires, mais une véritable équipe !

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 6

Tes projets pour l’avenir ?

J’y suis en plein dedans, participer au Championnat de France Clio Trophy asphalte sur cinq rallyes (Touquet, Antibes, Rouergue, Mont Blanc et Cévennes) et où les quatre meilleurs résultats sont retenus. C’est vraiment une chance inouïe. Jamais je n’aurais cru un jour en arriver là. Mais il va falloir travailler dur car le niveau est très élevé, surtout que la carotte finale en vaut le coup avec un volant de pilote officiel Renault Sport pour la saison prochaine au volant d’une Clio RC4. (A l’heure où j’écris ce #Petrolhead, Benjamin a participé à l’Antibes et au Rouergue et est 12ème au classement général sur 79 engagés. La prochaine épreuve se déroule les 8 et 9 septembre pour le rallye Mont Blanc Morzine)

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 7

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 8

Au niveau passion, quel est ton premier souvenir avec une voiture ?

Ah oui ! Une mamie m’avait donné un AX Spot 1.0 l verte. Avec mon meilleur pote on s’est dit que pourquoi pas y glisser un moteur de Saxo VTS… Bref après beaucoup d’heures de boulot et de galères, on a réussi à voir le bout et franchement, c’était quelque chose cette caisse. Ca wattait très fort et le plus drôle, c’est le regard des gens quand on passait à côté d’eux.

Qu’est ce qui te passionne le plus dans l’automobile ?

 Franchement j’ai la chance de toucher un peu à tout au garage. De l’ancienne aux derniers modèles électriques. Et bien que j’ai un petit penchant pour l’innovation, l’informatique et la technologie c’est vrai que bosser sur des anciennes, des bagnoles de course ou sportives, ça me passionne vraiment.

Si on devait résumer ta passion, et ta vision de l’auto en 1 mot.

Sensation

Malgré cela, qu’est ce qui pourrait te faire détester les voitures ?

Toutes ces nouvelles technologies qu’ils nous pondent sur les moteurs pour soit disant moins polluer. Puis les voitures électriques… au quotidien, je peux dire oui, mais je trouve que dans le milieu du sport auto ça n’a rien à faire. Cela enlève du plaisir et des sensations aussi bien pour ‘équipage que pour les spectateurs.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 9

Les petrolheads en France tu les vois comment ?

J’ai l’impression que cette passion se perd petit à petit. Les passionnés se font plus rares (du moins ils se montrent moins).

Comment vois-tu l’avenir de l’automobile ?

L’avenir de l’automobile pour les personnes non passionnées s’avère convenable car la plupart des gens qui conduisent considèrent la voiture essentiellement comme un moyen de transport et non comme une véritable passion. Mais pour les vrais passionnés, l’avenir s’annonce très mal. Ils sont en train de tuer les voitures qui nous faisaient vibrer. On aura plus nos vrais moteurs qui poussent et chantent. Après je ne critique pas les innovations, comme les hybrides. A force d’y bosser dessus presque tous les jours, je trouve ça vraiment pas mal à conduire et sur certains modèles, cette combinaisons essence / électrique pousse très fort.

Si tu pouvais changer ou modifier quelque chose…

Je reviendrais comme avant avec nos bons gros moteurs et nos vraies caisses. Mais aussi sans les écolos paranos !

Tu as un budget « no limit », quelles sont tes 3 premières caisses ?

Heuuuu… une belle collection de Renault (Clio Williams, GT Turbo, R5 Turbo, Megane R26R…). Mais réellement, j’achète une WRC et un semi Motor-Home, il me faut rien de plus.

Et justement en parlant voiture, en quoi tu roules ?

J’ai une Megane 3 RS 275 et une Super 5 GT Turbo.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 10

De toutes celles que tu as eues, laquelle t’as le plus marqué ?

La Megane RS, c’est vraiment une voiture bluffante aussi bien niveau châssis que moteur. Il faut vraiment aller très vite pour taquiner ses limites.

Le plus déçu ?

J’avais une Clio 4 RS Trophy et c’est vrai qu’ils auraient pu travailler un peu plus dessus, surtout le manque d’autobloquant et le freinage un peu just. Mais ça reste une caisse fun avec un châssis très joueur.

Tu es plutôt moderne ou ancienne ?

Pas trop de préférence, je kiffe bien les deux.

Quel petrolhead t’inspire le plus (Pilote, artiste…)

Sebastien Loeb sans hésiter, le Dieu du sport auto !

Quelle musique écouter en roulant ?

La musique d’un moteur qui crache suffit largement pour mes oreilles.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 11

Pour toi quelle est la meilleure route pour aller s’amuser et au volant de quelle voiture ?

La montée du Ventoux avec la Megane RS bien sûr.

Une course ou un évènement sportif qui t’a marqué (on parle bagnole hein !) ?

Le WRC au Monte Carlo. Je l’ai fait une fois à l’assistance et deux fois en spectateur. Vraiment c’est de la tuerie ! Les températures et les conditions m’avaient vraiment marqué et c’est là qu’on se rend compte de la grandeur de notre passion.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 12

Atmo ou Turbo ?

Turbo

Drift ou grip ?

Grip

Bière ou whisky ?

Bière pour continuer et après whisky pour mieux continuer !

Boite manu ou séquentielle ?

Pour avoir essayé les deux, j’ai pas de préférence.

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 13

Propulsion, Traction ou 4RM ?

Traction

Full power ou light is right ?

Full power

Static ou airride ?

Static

Circuit ou rallye ?

Rallye

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 14

Bullit ou Fast and Furious ?

Fast and Furious

Télé, internet ou papier ?

Internet

Passé, présent ou futur ?

Passé

Ton avis sur De l’essence dans mes veines ?

Un blog fait pas un vrai passionné qui y consacre beaucoup de temps pour le plaisir des lecteurs. Je lis pratiquement tous les articles et ce n’est pas centré sur une marque ou un type de voiture en particulier. Il y a vraiment de tout, c’est fun à lire. Puis le boss est vraiment un type au top du top ! (Merci 😊)

#Petrolhead Benjamin Barnouin - Chasseur de spéciales ! 15

Merci beaucoup pour le temps consacré.

© DLEDMV – TC PhotosQuentin Ribaud Photographie & signatures éventuelles