Partage

Alors que le groupe Rover est à deux doigts de la ruine, et qu’on attend comme le messie des hypothétiques investisseurs chinois avec des mallettes remplies de cash, du côté de chez MG, on continue d’y croire. A tel point que la marque va sortir, en pleine déroute financière, le modèle le plus excitant de son histoire, la MG XPower SV-R… On en parle ?

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 1

Et là l’gars il répond : “Non, on s’en tamponne de ton histoire”… Bah, va bien y en avoir un ou deux qui vont me la faire. Il n’empêche que la MG XPower SV-R, au delà d’avoir un nom qui irait bien à des piles, elle mérite bien son petit moment de gloire sur DLEDMV. Surtout que sa naissance s’est faite dans la tourmente, les larmes, les cris mais qu’elle a quand même réussi à voir le jour.


En même temps, pour développer la XPower SV-R, les ingénieurs de MG ne sont pas partis d’une feuille blanche. Pour cela il faut remonter dans les 90’s avec un certaine Qvale Mangusta, dont je vous ai déjà tout expliqué (Eh, il est sympa quand même !).

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 2

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 3

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 4

Alors que les Qvale ont fini par baisser les bras face à l’échec de la Mangusta, et alors qu’on croyait l’histoire bel et bien finie, v’là que le groupe Rover-MG décide, de racheter Qvale et avec elle, le projet Mangusta. La stratégie du constructeur anglais est simple… Pour survivre il faut séduire des investisseurs. Mais pour cela, il faut quand même leur vendre du rêve, d’où l’idée de montrer l’étendue du potentiel des ingénieurs de chez MG en sortant une sportive performante et excitante… De plus, le marché américain est particulier, mais si la recette est bien faite et que la voiture séduit, il peut aussi rapidement se transformer en succès et ainsi attirer de riches financiers qui voudraient alors profiter de cette réussite ! Bon, tout ç c’est d’la théorie, mais chez Rover-MG, on y croit.

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 5

Sauf que pour pouvoir être vendue sur le sol américain, il faut une voiture homologuée… et une homologation ça coute cher, d’où l’idée du rachat de Qvale… La base est déjà prête, elle ne demande qu’à évoluer pour recevoir la “MG Touch” mais surtout, la voiture était déjà commercialisée aux USA, ce qui permet d’éviter toutes les différentes démarches administratives. Y’a plus qu’à…

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 6

Nous sommes en 2000 et les ingénieurs de MG vont alors se pencher sur la Mangusta. Le châssis va être revu (Même si il était plutôt bien né puisqu’imaginé et développé par un ancien de chez Williams F1) et retravaillé. Esthétiquement, MG veut rompre avec le dessin originel mais surtout, envoyer un bonne claque dans la tronche de tous ceux qui la croiseront… Il faut que cette sportive se remarque et ne laisse personne indifférent. Je vous rappelle que derrière ça, l’objectif est d’une importance capitale… une question de vie ou de mort ! Et au final, MG va envoyer un scud visuel, une engin au design que certains jugeront caricatural, mais il n’empêche que la claque est là et bien là. Extensions d’ailes hypertrophiées reliées par des bas de caisse surplombées par des ailes avant aérées par des branchies peintes de couleurs différentes par rapport à celle de la voiture. En parlant d’aération, entre la calandre, le spoiler, le capot, les ailes avant et arrière, la MG XPower n’en manque pas. Le cul est paradoxalement sobre, 4 feux, 2 sorties d’échappement et un aileron XXL ! Pour ma part, la seule chose qui me choque, c’est son regard emprunté à la Punto 2… peut être qu’un autre choix aurait été plus subtil.

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 7

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 8

Dans l’habitacle MG s’est contenté de reprendre celui de la Qvale tel qu’il était, en rhabillant le tableau de bord et la console centrale. Alcantara, cuir, volant Momo, la sellerie est réalisée à la demande et offre des solutions quasiment illimitées. 

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 9

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 10

Enfin bon, tout ça c’est bien, mais sur la route… est ce que la MG XPower SV-R édition tatane dans ta gueule est aussi impressionnante que son physique le laisserait imaginer ?! Quand on lève le gros capot, on tombe sur un V8 Ford… rien d’étonnant quand on sait que le constructeur de Détroit fournissait déjà le bloc de la MG ZT 260, en l’occurence le V8 4.6 l de la Mustang. Sauf que pour la XPower, le constructeur anglais va opter pour le 5.0 l qui développe 385 ch à 6000 trs et 51,8 mkg de couple à 4750 trs. Sauf que malgré son châssis en carbone, la XPower accuse quand même 1500 kg…. Aujourd’hui ça semble faible, mais à l’époque, sa 1ère rivale était la Noble M12 GTO… et elle flirtait seulement avec les 1100 kg ! 

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 11

De plus, les réglages du châssis et des trains roulants est assez déroutant… Hyper rigide, la XPower sait être efficace et agile, mais ses réactions ne laissent aucune place à l’improvisation ou à l’erreur… Grosso modo, soit tu sais piloter, soit tu meures ! Heureusement, le freinage Brembo st à la hauteur des prétentions de la bête. Enfin chez MG, on explique qu’on a atteint l’objectif ciblé… un châssis anglais, un gros V8 américain, un comportement caractériel… oui l’ombre de la Cobra plane sur la XPower, sauf que les ingénieurs ont juste oublié qu’on est plus dans les 60’s. Au début des années 2000, les clients de se genre du caisse veulent du sport, mais ils veulent aussi du confort, des gadgets, quelques aides et sans forcément se tuer au premier virage abordé en mode véner’ ! On peut considérer la MG XPower pure dans définition sportive, mais ceci est un autre débat… Surtout que les perfs ne la font pas sortir du lot avec un 0 à 100 en 5,1 secondes et une vmax de 280. De plus, lors de son essai dans Top Gear, le Stig réalisera un chrono équivalent à celui de la Viper SRT-10… Sauf que le roadster américain, l’a réalisé sous la pluie ! 

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 12

Vous pensez bien que malheureusement, la voiture ne rencontrera pas le succès escompté. Face à elle, les Mercedes SLK et CLK AMG, BMW M3, Maserati 4200, Porsche 997…. en propose autant, si ce n’est plus, pour moins cher puisque MG demande 128.000 € le morceau. Seulement 81 clients iront jusqu’à signer le chèque… Enfin ils peuvent se rassurer aujourd’hui en se disant qu’à l’époque, ils ne savaient pas encore qu’ils achetaient un collector !

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 13

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 14

En 2005, la MG XPower SV-R ne changera rien au destin de Rover-MG… les caisses sont vides, le groupe dépose le bilan. C’est à ce moment que les chinois de Nanjing Automobile Group vont débarquer… stratégie économique car plutôt que d’aider à leur survie, ils ont préféré attendre qu’elle fasse faillite pour juste racheter les marques à moindre cout et en posséder les pleins pouvoirs. Depuis 2015, Rover est devenue Roewe et MG vend des caisses banales en Angleterre, dont le seul avantage est d’avoir permis la réouverture de l’usine de Longbridge. RIP !

MG XPower SV-R... Le dernier espoir ! 15

© Signatures éventuelles


Partage