Enfin ! Depuis le temps que j’attendais de vous présenter une Skyline en exclu, en voilà une. La Skyline GT-S de Pascal est une pure beauté. Elle nous avait tapé dans l’oeil au Swiss Car Event. Et puis une R33 quoi, le truc qu’on voit euuuuuhhhh… Jamais ! Avec sa déco Mine’s elle envoie du gras, on vous la présente !

La Nissan Skyline R33 de Pascal - Pas une GT-R, et alors ?! 1

Mais c’est avec un peu d’amertume que je me suis rendu sur le parking du circuit d’Andrézieux près de Saint-Etienne, afin de découvrir cette caisse. Amertume ? Parce que Pascal son proprio, me dit qu’il est toujours un peu frileux à l’idée de présenter sa caisse. En cause, les multiples prophètes du “j’y connais que dalle mais j’ouvre ma gueule” qui lui ont toujours cassé les couilles. Parce que cette Sky n’est pas une GT-R et qu’il n’a pas fait de prépa turbo. Ils sont même aller jusqu’à lui dire que ce n’est pas une vraie Skyline et qu’elle n’est pas digne d’intérêt.


La Nissan Skyline R33 de Pascal - Pas une GT-R, et alors ?! 2

Alors les gars, on va se mettre d’accord de suite. La Skyline à la base c’est une berline haut  de gamme au Japon. Elle sera déclinée en coupé, et sera importée en Grande-Bretagne. C’est en partie grâce (ou a cause de ?) Fast and Furious et Need For Speed que la plupart d’entre nous découvrirons ce modèle, à travers la R34 GT-R. MAIS, ça ne veut pas dire que la GT-R est la seule version potable de la Skyline. Penser ça et surtout l’écrire, ça revient à penser que la BMW M3 E36 Coupé est la seule version intéressante de la Série 3, les autres n’étant pas des vraies. Vous voulez qu’on en parle avec des proprios de 325i ou ça va aller ?

La Nissan Skyline R33 de Pascal - Pas une GT-R, et alors ?! 3

Bref, ceci étant dit et les choses étant remises à leur place, si vous avez l’esprit ouvert, vous allez apprendre des choses aujourd’hui. En 1993, la Nissan Skyline R33 arrive sur le marché. Plusieurs motorisations sont disponibles, du petit RB20E de 2.0L et 130 cv au démoniaque 2.8L RBX-GT2 de 400 cv, sans oublier le fameux RB26DETT de la GT-R annoncée à 280 cv et 4 roues motrices. Que du 6 en ligne, avec ou sans turbo. Y’a même eu une LM !

La Nissan Skyline R33 de Pascal - Pas une GT-R, et alors ?! 4

Du coup, il y a aussi la GT-S. Equipée du 2.5L RB25DE elle envoie 190 cv d’origine aux roues arrières. Cette caisse de 1996 à tapé dans l’oeil de Pascal qui est allé la chercher de l’autre côté de la Manche. Phase 2 M-Spec, elle arrive en France en boite auto, mais Pascal fait la conversion en boîte manuelle avec un embrayage Exedy Stage 2 avant de la faire homologuer.

La Nissan Skyline R33 de Pascal - Pas une GT-R, et alors ?! 5

Le 6 en ligne reçoit aussi une petite prépa sympa. Admission directe apexi, ligne Mishimoto chromée en 110 et silencieux en 130, barre anti-rapprochement, gestion et système RHP permettent à Pascal d’avoir le sourire au volant et aux passants les oreilles comblées. Elle est posée sur 4 combinés et des jantes chromés SSR SP1. Tirants de chasse Cusco et carrossage revu à 0.45, cette caisse est vraiment dans l’esprit JDM.

La Nissan Skyline R33 de Pascal - Pas une GT-R, et alors ?! 6

D’ailleurs la déco Mine’s lui va vraiment bien, d’autant plus que notre petrolhead est en contact régulier avec l’entreprise nippone ! Ce préparateur de GT-R qui avait fait saigner les yeux du chef peut vraiment être fier de l’hommage qui lui est rendu ici ! Cette déco prend place sur des éléments de carrosserie Jun et un Rear Spat Top Secret.

La Nissan Skyline R33 de Pascal - Pas une GT-R, et alors ?! 7

D’ailleurs en termes de projets, Pascal prévoit de lui mettre des ailes larges ventilées, refaire une peinture complète et surtout investir dans… L’essence ! Histoire d’en profiter ! Bon il passe déjà des supers moments en road-trips dans les routes de montagnes du sud de la France, mais bon, ces caisses ça s’apprécie au volant, et pas vissées dans un garage !

La Nissan Skyline R33 de Pascal - Pas une GT-R, et alors ?! 8

 

Dedans on est plus dans de l’origine, en dehors du pommeau Titane et des compteurs et manos de GT-R. Bon dieu ça ronfle, et pas qu’un peu ! Cette Sky est vraiment, vraiment originale. Pascal a fait la caisse dont il rêve, et en propulsion atmo, ça change des sempiternelles GT-R gavées de chevaux et de pscchhhhitttt ! Là c’est plus exploitable, utilisable au quotidien, et en plus c’est français ! On le remercie pour ce moment sympa passé autour de sa caisse, et il en profite pour remercier William Autosport et Séverine, Max de RHP System et ADN Auto !

 

© Tim pour DLEDMV