Eh, c’est pas parce que le magazine n’a connu que deux stages qu’il faut s’tailler les veines hein ?! Au moins on aura essayé et on va revenir sur d’autres supports, ça c’est sûr ! D’autant plus qu’on va vous offrir une séance de rattrapage avec Amine et sa Peugeot 405 mi16 passée en mode Supertourisme, un pur petrolhead totalement shooté au multisoupape. D’autant plus que pour le coup, il a bouffé du lion !

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 1

Amine est né à Belfort et si j’vous dis que son père a passé plus de 30 ans chez Peugeot, vous ne serez donc pas étonné de savoir que le petrolhead qu’il est devenu aime les bagnoles, mais d’autant plus si elles ont un lion posé sur la calandre. Alors que beaucoup auraient rêvé devant une 205 Rallye ou une 309 Gti , lui, celle qui l’a fait craquer, c’est la 405, la berline de tonton Gérard. Si celui avec la moustache, qui écoute tout le temps Dave à fond dans sa berline mazoutée, rincée et au vernis fané, affichant vaillamment plus de 300000 au compteur. Celle dont il se sert pour aller à la déchetterie le samedi, le prétexte idéal pour surtout s’arrêter faire l’apéro au bistrot du coin en rentrant ! Car voilà grosso modo, l’image que se coltine la Peugeot 405 aujourd’hui. La caisse du beauf par excellence.


Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 2

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 3

Sauf qu’ici les enfants, il y a écrit « De l’essence dans mes veines »… Et dans la famille 405, à partir de septembre 87, celle qui va sentir l’essence un peu plus fort que les autres, elle s’appelle Mi16. La berline a enfilé un jogging; pare chocs, bas de caisse, aileron, jantes alu mais surtout, du rouge, car tout le monde le sait, le rouge, ça va plus vite ! Mécaniquement elle s’est shootée au 4 cylindres 1.9 l (celui de la 205 Gti 130 ch) coiffé d’une culasse 16 soupapes pour envoyer aux roues avant une cavalerie de 160 ch perchés à 6500 trs. Codé XU9J4, il ouvre la voie des multisoupapes chez PSA, et fera également le bonheur de la Citroën BX et de la Peugeot 309.

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 4

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 5

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 6

En 87, les berlines familiales ne sont pas encore devenues des enclumes « monospacisées » ou « SUVisées ». Cette tricorps n’affiche que 1150 kg sur la balance (une 208 GTi actuelle pèse plus lourd !) et son châssis a été revu par les ingénieurs sochaliens. Et dans les années 80, on savait faire. Un train avant efficace, direct, qui communique juste ce qu’il faut comme il faut et avec une motricité excellente, associé à son homologue arrière, calé, mais vivant. Au premier lever de pied ou freinage en appui pour se placer en entrée, il s’animera pour enrouler sagement ou brutalement en fonction de ce que vous lui aurez demandé. Plus vous serez violent, plus il le sera. Sans être dangereux, il demande juste à être anticipé et pourra surprendre les non initiés, par ce que ce tempérament efficace, mais vif et viril, c’est la signature des Peugeot sportives qui s’atténuera avec le temps et l’électronique !

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 7

En tout cas, avec la Mi16, oubliez la caisse à tonton Gégé. Surtout que pour prouver le potentiel de la bête, Peugeot va s’empresser de la faire passer par les ateliers de Peugeot Sport pour y coller des stickers et la transformer en monstre. La 205 T16 arrive en fin de carrière, d’autant plus que pour la saison 87, avec l’arrêt du Groupe B, la petite Peugeot est allée jouer dans le sable en rallye raid et est revenue avec une victoire au Paris Dakar et au rallye des Pharaons. Autre originalité, elle est allée se frotter à l’Audi Quattro du côté de Pikes Peak. Du coup, histoire de lancer la carrière de la nouvelle berline, chez Peugeot Sport, on reprend les mêmes et on recommence. La 405 va subir le même programme rallye raid et la course vers les nuages dans le Colorado. Elle remporte Pikes Peak en catégorie Unlimited pour ses deux participations en 88 et 89, s’offrant même au passage le record absolu de la montée. Elle récidive en rallye raid et remporte le Dakar en 89 et 90. Puis comme souvent chez Peugeot, une fois qu’on a gagné, on plie les gaules, on rentre à la maison et on passe à autre chose… en l’occurrence, à l’endurance avec la 905 pendant qu’on laisse les cousins de chez Citroën prendre la suite en rallye raid avec la ZX.

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 8

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 9

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 10

Et la 405 alors ? Eh bien elle poursuit sa carrière commerciale, gentiment, sans vague, au fil des évolutions. En 90, pour capitaliser sur ses victoires, elle reçoit 4 roues motrices et devient Mi16x4. L’année suivante l’habitacle est rafraîchi, mais ça n’empêche pas les ventes de s’émousser et il faudra attendre 1992 pour voir débarquer la Phase 2 et son lot de modifications. Échec commercial, la Mi16x4 disparaît du catalogue. De son côté, la Mi16 reçoit le nouveau XU10J4, fort de 1998cm3, mais étouffé par un catalyseur. La puissance tombe à 155 ch, mais surtout, la hargne n’y est plus. La berline sportive est devenue berline rapide. Histoire de redorer le tableau, Peugeot dévoile la bestiale et méchante T16, presque la même mais avec un turbo, 16 soupapes, 200 ch et 4 roues motrices. Enfin la 405 peut se pointer en face des R21 2L Turbo, Sierra Cosworth, Opel Vectra Turbo 4×4, Delta HF Integrale ou encore Alfa 155 Q4. Mis à part que chez Peugeot on s’est un peu enflammé et affichée à 207000 Frs (+/-31000 €) la voiture ne connaîtra qu’une carrière anecdotique.

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 11

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 12

Pourtant, la marque avait tout prévu pour lancer sa sportive et lui donner une légitimité puisque depuis 91, le 405 avait timidement fait ses débuts sur circuit, avec quelques courses en BTCC et en Superturismo Italien. L’année suivante, Peugeot renforce son engagement mais les résultats peinent à arriver. Il faudra attendre 93 pour commencer à voir grimper les 405 sur les podium. Le châssis est maintenant préparé par Italtechnica, et le moteur revu chez Pipo pour développer 300 ch à 8900 trs. Si les circuits anglais ne lui réussiront pas, ce ne sera pas le cas en Italie et en France. Dans le premier le championnat va se solder par une 2ème place aux championnats pilotes et constructeurs avec 5 victoires, 4 pôles et 12 podium pour Fabrizio Giovanardi. En France, face aux méchantes BMW 320i et Audi 80 Quattro, la Mi16 accrochera la 3ème place au championnat constructeur et 4ème à celui des pilotes pour Christophe Bouchut. Motivés par ces résultats plus qu’encourageants, les ingénieurs de Peugeot Sport vont préparer une évolution pour 94 qui permettra à Laurent Aïello de remporter le doublé constructeur / pilote en Supertourisme. En 96, les pilotes Peugeot réussissent à rafler un deuxième titre constructeur avant que la 405 ne sombre dans les méandres du peloton jusqu’à l’arrivée de la 406 en 97… Malgré cela, dans un sursaut d’orgueil, elle remportera le titre B (divison 2) du Supertourisme en 2000 aux mains d’Arnaud Gomez.

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 13

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 14

Et Amine dans tout ça ? Eh bien Amine, il connaît tout cela sur le bout des doigts. La 405, il en a fait son déplaçoir favori, celle qu’il collectionne. La version Supertourisme, c’est son Graal, sa madeleine de Proust, celle qu’il affectionne. Il y a quelques années, il se rend en Suisse, dans le but d’y acheter un modèle qu’il cherche depuis un petit moment. Une fois arrivé chez le vendeur, il aperçoit au loin, une 405 blanche, marquée de bandes rouges et bleues. Il s’approche, observe et n’en croit pas ses yeux. Il est devant la caisse d’une des quatre et seules voitures officielles Peugeot Sport de la saison 95. Le choix s’impose, telle une mission sacrée ! Amine revend sa 405 T16, pour acheter cette PS95 afin de la reconstruire et lui redonner vie.

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 15

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 16

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 17

Pour mener à bien son projet, Amine, aidé par son fils et sa compagne, va créer le Team BORI Motorsport afin de trouver de l’aide. Pour un telle restauration, il faut trouver des pièces spécifiques, remonter les sources, mais surtout, de l’argent, beaucoup d’argent. Remettre en route un tel missile ça coûte cher, très cher. Il se sépare d’une partie de sa collection et revend une autre Mi16, une Signature ainsi qu’une Sri. Mais ça ne suffit pas. Du coup, dans le but d’attirer les regards et de promouvoir son projet, Amine a transformé sa 405 Mi16 perso en clone routier de celle de 94. Stickers réalisés sur mesure par madame, habitacle vidé, véritables baquets Sparco Peugeot Sport, train avant modifié, combinés filetés, les jantes Speedline en 18’’ qu’il rachète à Peugeot Sport, obligeant la modification des passages de roues arrières, admission directe avec ligne sur mesure centrale en straight pipe, pour finir avec une eprom Peugeot Sport, une vraie là aussi, pas un modèle de chez Wish !

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 18

Aujourd’hui, Amine continue sa chasse aux pièces et aux infos. Le kit carrosserie officiel n’attend plus qu’à être monté. L’arceau original est en court de rapatriement depuis l’Australie. Les passages de roues avant doivent encore être modifiés. Puis restera le tour du moteur, une bonne cure de remise en forme pour venir tutoyer les 300 ch avant de l’associer à une boite séquentielle 6 rapports Hewland. Peugeot Sport et l’Aventure Peugeot encouragent son initiative qui est étroitement soutenue par plusieurs acteurs et pilotes de l’époque, à l’image d’Ari Vatanen, Laurent Aïello, Philippe Alliot, Jacques Laffite, Yannick Dalmas, Jean-Pierre Jabouille, William David, Norbert Zehnder ou encore Daniel et Michel Bandura. Amine en profite pour remercier ses partenaires, Peugeot Joly Automobiles de Sennecey Le Grand, AXA Cordier Ottavi et Epsilone Publicité basés à Tournus, Best Drive de St Loup de Varennes, Bub Composites de Loisy, Alexandre Vannier de VM Motorsport et bien sûr le club Peugeot 405 dont il est le président. D’ailleurs si vous voulez l’aider ou tout simplement le soutenir, n’hésitez pas à le contacter, ça fait toujours chaud au cœur.

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 19

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 20

Cette 405 Mi16 est à l’image d’Amine, débordante de motivation et de détermination. Rien ne l’arrête et il sait que malgré les difficultés, il mènera son projet à bien, peu importe le temps que ça lui prendra. Un pur exemple de passion, qui méritait largement sa place sur DLEDMV.

Peugeot 405 Mi16 Supertourisme Replica : De l’essence... et du lion dans les veines ! 21

© DLEDMV