En tant que petrolhead et amoureux de la Corvette, il n’ y a pas un matin où je me dis que je suis né du mauvais côté de l’Atlantique ! Pourquoi ? Ben écoutez, chez nous la C3 c’est la troisième citadine la plus vendue en France (généralement blanche avec son fidèle Blue HDI). Mais chez l’oncle Sam, c’est la troisième génération d’un monument automobile: La Corvette, une légende.

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 2

Voilà une caisse bien Rock’n’roll, l’icone d’une génération d’américains. Regardez moi cette gueule de squale, ces arrêtes tranchantes ! La Corvette, c’est un physique tout en muscles qui n’est pas là pour enfiler des perles. Pour les sceptiques de l’époque, Chevrolet n’hésita pas longtemps à lui foutre de nombreux big block dégueulant de puissance, à la moindre sollicitation du pied droit. D’ailleurs, entre 1971 et 1972, les 425 chevaux de la C3 en faisaient la voiture de série la plus puissante aux USA. Un minimum pour tenir la concurrence à distance et leur montrer qui était le boss des Highways.

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 4

Ce bolide que vous dévorez des yeux, tel des ados devant une bonne grosse cochonne sur du papier glacé, se trouve à Gothenburg en Suède. Propriété de notre ami Adam, depuis le jour où il a obtenu son carton rose, cette Corvette est sa caisse du weekend. La semaine, il lui préfère une Porsche 911 qui lui sert de daily. Allemande la semaine, Américaine le week-end, avouez qu’il y a pire pour aller bosser et aller balader !

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 5

Rouler en Corvette de ’73 au pays des briques sur roues, c’est déjà vouloir se démarquer des autres. Mais pas suffisant aux yeux d’ Adam, qui envisage une totale refonte du style de sa belle californienne. Carrossier/peintre de métier, notre homme s’attaque à la carrosserie en fibre de notre américaine. Voulant une Vette ne ressemblant pas à celle du voisin, les modifications vont être subtiles, renforçant par la même occasion le caractère de l’auto.

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 7

Les modifications esthétiques se concentrent essentiellement sur la face avant de l’auto. Le capot est retouché afin de recevoir une prise d’air de Nissan R34 Nismo, c’est tellement bien intégré que ça donne l’impression d’être là depuis sa sortie d’usine. Adam a l’air d’aimer les sushis et l’archipel nippons, car c’est du côté de chez Honda qu’il va aller prélever la lame de parechoc d’un CR-V. Après quelques adaptations, elle prend place sous le nez du squale. C’est discret et ajoute un soupçon d’agressivité à une corvette qui n’en manque déjà pas.

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 8

Maintenant que la Corvette a enfilé sa tenue de soirée, il lui fallait des chaussures en adéquation avec ses origines. Il trouvera la paire parfaite chez la petite sœur de sa Chevrolet, la C4. Encore une fois, pourquoi faire simple quand tu peux faire compliqué, hein… Adam va faire modifier les jantes en leur faisant prendre de la largeur et passant d’un 16 à un 18 pouces de diamètre. Pour asseoir l’auto visuellement, la pose d’une suspension à air universelle se charge de faire rentrer les roues dans les ailes élargies pour l’ occasion.

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 9

En passant dans l’ habitacle, Adam n’a fait aucun changement, il s’est juste contenté de quelques remplacements à l’origine, étant donné que toutes les pièces se trouvent en neuf aux US. Notre ami s’est chargé de changer les pièces cassées ou usées par le temps, ce fut la même sentence pour la sellerie cuir d’époque remplacée à neuf. La seule étape demandant plus de temps fut le traitement des anciens chromes de garnitures.

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 10

Mon ami Adam a profité d’une belle journée d’automne pour emprunter le reflex de son père afin de pouvoir shooter son auto. Ce fut aussi une belle excuse pour en profiter et faire ronronner le V8 d’origine entre père et fils, mais aussi s’assurer que le freinage revu dernièrement fonctionne correctement!

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 11

Entre la gueule, le V8 et le traitement esthétique offert par Adam à sa Corvette C3, on imagine qu’il doit facilement réchauffer l’atmosphère lors des longues journées d’hiver suédois.

Corvette Stingray 1973 - Je suis une légende 12

© adam_thehazefamily